mercredi, 9 janvier 2008

Pour les vœux c'est fini

Décidément, on apprend plein de choses aux rendez-vous du Jaren. Ce mardi était le premier rendez-vous de l'année. Nous avons échangé nos bon voeux avant d'apprendre que c'était trop tard. Apparemment, il n'est pas correct de souhaiter la bonne année après le 6 janvier 2008. Mais pourquoi ?

Lire la suite...

vendredi, 28 décembre 2007

Préparatifs pétaradants

vitrine avec feux d'artifice Cette année, le jour de l'an tombe un premier janvier comme tous les ans.

Le nouvel an hollandais ressemble beaucoup au nouvel an chinois niveau bruit, Je vous en ai déjà parlé. La principale préparation de ce qu'ils appellent Ancien et Nouveau (Oud & Nieuw)[1] semble être l'achat de pétards, de bombes et de fusées pour en mettre plein la vue et les oreilles à l'instant même ou l'ancien laisse place au nouveau. La boutique qui vend parfois des trucs oranges a donc transformé sa deventure pour cet évènement qui n'arrive qu'une fois l'an.

Mais attention, les feux d'artifices sont dangereux; il faut le rappeller.

Note

[1] L'année dernière j'ai expliqué que l'on disait Oudejaarsavond mais j'ai découvert récemment cette nouvelle appellation qui n'a peut-êre de nouveau que le nom

Lire la suite...

mercredi, 5 décembre 2007

Les lettres en chocolat

Aujourd'hui c'est pakjesavond (le soir des paquets). Les gamins vont s'en mettre plein la panse parce que Saint-Nicolas arrive pour leur donner des cadeaux et des friandises. Parmi les friandises les plus appréciées à cette occasion, il y a les lettres en chocolat qu'on appelle ici chocoladeletters, pour une fois c'est pas trop compliqué. L'histoire de ces lettres en chocolat est très ancienne.

Lire la suite...

dimanche, 18 novembre 2007

Saint-Nicolas est revenu (Sinterklaas is terug)

Comme tous les ans, Saint-Nicolas revient sur son bateau, le pakjeboot 12. Comme tous les ans, il est accompagné de ses compagnons, les Zwarte Piet. Cette année il a débarqué samedi 17 novembre à Kampen, petite cité d'Overijssel. Le lendemain, il paradait à Amsterdam. J'y étais.

Lire la suite...

mercredi, 13 juin 2007

De Hollandse Nieuwe (histoire)

La tradition hollandaise qu'on pourrait appeler hareng primeur remonte au moyen age. La folie du Hollandse Nieuze suit donc une tradition lointaine et stricte que je vais essayer de décrire ici.

La spécialité

Depuis le moyen âge, les pêcheurs Hollandais allaient loin pour rapporter du hareng de la mer du Nord. La meilleur période pour pêcher le Hareng est fin mai, début juin. A cette période, juste avant la période de reproduction, le hareng est meilleur, il est plus gras et ne contient pas d'oeufs. Le Hollandse Nieuze doit contenir légalement au moins 16% de matière grasse mais les amateurs exigent 25% à 26%. La méthode de conservation, inventée au 14e siècle n'a pas changée depuis. Le hareng est d'abord vidé partiellement. Les ouïes et les intestins sont retirés mais le pancréas est obligatoirement conservé. C'est lui qui va donner du goût au poisson. Ainsi préparé, le poisson va mariner dans la saumure[1] pendant environ 5 jours. Cette marinade se fait traditionnellement dans un fût de chêne.

Il est possible de congeler le hareng à -45° avant la salaison et ceci permet donc d'avoir du hareng en toute saison. Mais la période du hareng primeur est très prisée parce qu'on sait alors que le Hollandse Nieuze est frais.

Le jour des fanions

Le folklore autour de cette tradition du hareng mariné se concrétise le jour des fanions (Vlaggetjesdag). A l'origine ce jour des fanions était le jour ou les bateaux de pêche partaient pour leur campagne au hareng. Les fanions étaient accrochés aux mats et dans les ports. Aujourd'hui; le Vlaggetjesdag est une attraction du port de Scheveningen qui marque le début de la saison du hareng primeur.. Les bateaux de pêche font mine de rentrer de la campagne de hareng et apportent leur production au port. Le premier fût de poisson est ainsi vendu aux enchères au profit d'une oeuvre caritative. Cette année, le fût a été vendu 70 000 euros à une associations de jeunes entreprises de Harderwijk.

C'est aussi sûrement en souvenir de ces fanions que les marchands qui vendent le hareng dans la rue entourent leur baraque de fanions et de petits drapeaux néerlandais comme on peut le voir sur ces photos.

Note

[1] C'est le nom de la préparation salée dans laquelle on plonge les aliments que l'on veut conserver (olives, viandes, harengs...)

mardi, 12 juin 2007

De Hollandse Nieuwe Haring (photos)

Il serait peut être temps de tenir les promesses que j'ai faites juste avant les élections législatives en France...

Voici donc quelques photos de hareng et de hollandais...


Baraque de hollandse nieuwe


Des hareng en entrée


Hollandse nieuwe en superette



Harengs pour le goûter
(agrandir)

samedi, 5 mai 2007

Le Prinsenvlag aux fenêtres

Depuis quelques jours, le drapeau Néerlandais (Prinsenvlag) est fièrement arboré aux fenêtres des maisons, une tradition qu'on ne voit peu en France.

À Amsterdam, beaucoup de maisons ont des porte-drapeaux vissés au mur, ces derniers ne sont pas fixé pour rien parce que les habitants y plantent de temps en temps le drapeau national. Par ces beaux jours de printemps les couleurs du pays flottent ainsi à de nombreuses fenêtres. À la campagne, certaines maison ont même un mât dans le jardin pour hisser ces mêmes couleurs. On pourrait croire que les Néerlandais sont de grands vexillologues, que nenni, ils ne hissent que leur drapeau nationnal.

Histoire du drapeau

Je ne vais pas m'attarder là dessus, Ninamsterdam l'explique très bien comme ça.

Les raisons de le sortir

La fête de la reine (Konininedag) d'abbord, le 30 avril est la fête nationale. En plus du orange, les habitants sortent parfois des drapeaux. Les couleurs du drapeau sont d'ailleurs parfois repris dans l'habillement. On peut noter quand même certain drapeaux sont accrochés avec un oriflamme orange, couleur de la maison royale.

Le jour du souvenir (Dodenherdenking), hier, 4 mai, j'ai été surpris de voir à nouveau tant de drapeaux aux fenêtres. En fait tous ces drapeaux étaient en berne. Le jour du souvenir est dédié aux soldats morts durant la deuxième guerre mondiale. Depuis 1961 ce souvenir est élargit à tous les soldats Néerlandais morts à la guerre ( Liban, Bosnie...). La reine dépose traditionnelement une gèrbe au pied du monument national sur Dam.

La libération (Bevrijdingsdag) arrive le lendemain 5 mai. Les drapeaux en berne sont relevés et l'hommage aux morts laissent la place aux réjouissances d'avoir gagné la guerre. Il parrait même que c'est un jour ferié mais je ne peut pas le constater un samedi...

drapeaux aux fenêtres

drapeaux aux balcons

dimanche, 29 avril 2007

le Wilhelmus des jeunes

Pour la fête de la reine, ma compagnie, a lancé un nouveau disque pour jeunes avec l'espoir de leur vendre plein de sonneries de téléphone du même genre. Depuis Noël, vous savez que ma boite fait preuve de bon goûts musicaux.

Cette création est un double hommage aux Pays-Bas : Le Wilhelmus est l'hymne national qu'on entends dans les stades de hockey et de foot, symbole de la famille royale dans ce qu'il y a de plus huppé. Le style Jumpstyle est la nouvelle danse de jeunes, venue de Rotterdam, elle essayme partout dans ce qu'il y a de plus populaire.

Voici donc le Wilhelmus jumpstyle Remix par DJ Patrick.

Bonne fête de la Reine.

mercredi, 25 avril 2007

Préparatifs en orange

vitrine orange Cette année la fête de la reine (Konninginnedag) ne tombe pas un week end, elle ne sera donc pas décalée et nous aurons droit à un vrai jour ferié qui prolonge le week end (lundi 30 avril). Cela fait déjà des mois que les gens se préparent à cette fête nationale. Ici une vitrine de déguisements tous oranges le rappelle aux passants. Les organisateurs louent leurs bateaux et les visiteurs essayent de planifier leurs balades.

Cette année la Reine effectuera sa visite dans la ville brabançonne de Den Bosch. Là bas aussi les préparatifs doivent aller de bon train avec pose de fanions et de barières dans les rues. À Amsterdam aussi les préparations de la dernière semaine seront de plus en plus visibles. Nous alons voir fleurir des lignes tracées sur les trottoirs pour réserver des emplacements de brocante. En effet, la fête de la reine est aussi un vide-grenier géant et chacun peut vendre ce qu'il veut dans la rue sans payer de patente.

Pour rappel

mercredi, 11 avril 2007

Paasdagen in Nederland (2)

Pâques est aussi une fête aux Pays-Bas, le lundi de pâques est ferié et on l'appelle deuxième jour de pâques (tweede paasdag). C'est donc un week end ou les familles peuvent profiter des premiers jours de beau temps un peu plus longtemps.

Samedi soir je suis allé à la vigile pascale et j'ai appris à souhaiter joyeuses pâques en néerlandais: Zalig pasen ou un truc du genre... Le lendemain, nous sommes allés Au Hoge Veluwe pour faire un peu de vélo dans la nature... J'ai aussi appris que Zalig pasen avait une connotation religieuse et que la façon laïque de souhaiter joyeuse pâque est Prettige Paasdagen. Voilà à nouveau une séquelle de la pillerisation où chaque communauté a ses propres codes.

Paasstol

Les cloches

En parlant de codes et de traditions, voici les traditions néerlandaises à pâques, comme en Allemagne et au Royaume-Uni, ce ne sont pas les cloches qui cachent les oeufs dans la nature mais de sont des lapins. En fait, les cloches avaient prévu de passer mais en rentrant de Rome, elles sont passées par la France; elles ont trouvé ça si bien qu'elles se sont arrêtées là. Les autres pays, plus au nord ont donc eu recourt à des intérimaires, des lapins pour livrer les oeufs.

La bouffe

Autre tradition interessante pour les babines: le Paasstol C'est une sorte de pain (voir photo ci-contre) de pâques et comme c'est un pain de fête; il y a plein de bonnes choses dedans, des raisons secs; de la pâte d'amande, des fruits confits, des bouts d'amande... bref; c'est un véritable gâteau qu'on peut apprécier en dessert.

- page 3 de 6 -