Depuis que Sinterklaas est arrivé, vous avez suivit je l'espère ses aventures sur le site web de NPS. Vous avez donc remarqué ces nombreux personnages rigolos au visage peint en noir : Les Zwarte Piet.

Zwarte Piet Zwarte Piet Zwarte Piet

Qui est tu Zwarte Piet ?

Zwarte Piet Jean Paul Goude Zwarte Piet cadeauÀ l'origine, Zwarte Piet (le Pierre noir) était seul et c'était le compagnon de Saint Nicolas. Son histoire remonte apparemment au 19e siècle. La page controversée du Wikipedia anglais parle d'un livre pour enfants de Jan Schenkman racontant l'histoire de ce serviteur engagé par Saint Nicolas pour l'aider à sa tache de préparation des cadeaux. Dans ce livre, Sint Nikolaas en zijn knecht, Zwarte Piet est un serviteur libre, indien et il porte un costume coloré. Dans les années 1930, (peut être avec la mode des déguisement à tête de nègre), les adultes se déguisent en Saint Nicolas et en son serviteur Piet.

Combien de Zwarte Piet ?

Zwarte Piet Zwarte PietC'est seulement après la libération des Pays-Bas en 1945 que les Zwart Piet deviennent plusieurs. Depuis 1952 Sinterklaas arrive officiellement dans son bateau à vapeur accompagné de ses Zwarte Piet. Ces derniers, moins austères que le saint évèque plait beaucoup aux enfants, ils sont organisés en équipes et chaque Piet a un petit nom. Le chef s'appelle Hoft Piet et le gaffeur s'appelle Sorry Piet. Sur Jetix, une autre chaine, Le feuilleton du club de Sinterklaas montre un Prof Piet et un Music Piet qui ressemble à Elvis... Les Piet deviennent de plus en plus Schtroumpf.

Un faux noir pas très correct

Zwarte Piet
Zwarte Piet
Zwarte Piet
Zwarte Piet
Évidement, ce personnage un peu stupide qui enchaine gaffe sur gaffe et qui est l'esclave (où le serviteur) d'un grand barbu blanc n'est pas du goût de tout le monde. Les Zwarte Piet ne sont vraiment pas politiquements corrects et le fait que la première multinationale hollandaise[1] se soit fait un fric fou avec la traîte des noirs n'arrange pas les choses. Certains aimeraient que Saint Nicolas vienne seul et qu'on arrête de se moquer des gens de couleur[2]. Mes amis belges par exemple, se souviennent d'avoir vu des Zwarte Piet durant leur jeunesse mais Le Saint Nicolas des Belges est plus respectable et vient aujourd'hui sans ses serviteurs.

Dans le Sinterklaas journal, vous avez peut-être remarqué que tous les Zwarte Piet ne sont pas tous noirs, Il y a un blanc, un vert, mauve, bleu... La couleur de peau de ces serviteurs seraient en fait due à leur traversée de l'arc en ciel durant le voyage en bateau. Une histoire beacoup moins raciste mais qui ne semble pas prendre ailleurs que dans le Sinterklaasjournaal (Voir la galerie de photos de Sinterklaasjournaal).

Le coté obscur de Sinterklaas

Zwarte Piet La page Wikipedia nl de Zwarte Piet Semble être traduite en français mais quand on clique sur le lien français, on se retrouve sur la page du père fouettard, compagnon de Saint Nicolas dans la tradition Lorraine, il distribue aux enfants autre chose que les cadeaux qu'ils attendent. Les allemands appellent ce compagnon Knechtruprecht. Il est maléfique et très méchant surtout si les enfants ne sont pas sages. Les adultes ont apparement eu besoin d'un croque-mitaine pour calmer l'exitation des enfants à l'approche de la Saint Nicolas. Le père fouettard accompagne donc Saint Nicolas pour calmer les plus désobéhissants. Le caractère méchant et les noirs dessins de ce compagnon lui ont peut-être vallu dans certaines contrées le nom de zwarte et peut être même zwarte Piet...

Aux Pays-Bas, alors que la sévérité envers les enfants n'est plus de mise, on n'a pas abandonné ce personnage. Mais il s'est transformé en joyeux drille sympatique qui amuse les enfants, beaucoup plus que ce vieil évèque un peu trop rigide.

Sinterklaas en Zwarte Piet

Notes

[1] La Compagnie des Indes Orientales (VOC ou Verenigde Oost-Indische Compagnie)

[2] Voir un exemple là et un autre là...


Les illustrations de cette page ont été découpées dans les publicités reçues cette semaine dans notre boîte aux lettres.


Voir aussi : Saint-Nicolas est revenu (Sinterklaas is terug) en 2007 (avec des photos).

Pour en savoir plus sur la polémique, lire mon article de 2014 : Où vas-tu Zwarte Piet ?