me in Amsterdam

Recherche

Votre recherche de bientôt les élections a donné 11 résultats.

mardi, 11 septembre 2012

Bientôt les élections (6)

2012 Est une année électorale, c'est au tour des néerlandais de voter, demain, pour renouveler leur députés. Les élections générales ont été provoquées au printemps par la chute du gouvernement ayant eu lieu en avril dernier. Les pourparlés avaient commencé en mars 2012 pour boucler un budget 2013 de crise où il fallait décider de nouvelles coupes budgétaires pour trouver au moins 9 millards d'euros d'économies. Le parti de la liberté (PVV) de Gert Wilders, qui jusqu'alors soutenait le gouvernement sans y participer, n'a pas voulu soutenir les réductions de budget de la sécurité sociale sans contre-partie sur le droit d'immigration. Après d'âpres négociation, le premier ministre Rutte a constaté l'échec des discussions et a remis sa démission à la reine le 23 avril 2012.

Lire la suite...

samedi, 10 mars 2012

Voter par Internet

Bientôt les élections (6)

Comme expliqué dans les épisodes précédents[1], les français de l'étranger iront voter pour les élections présidentielles ainsi que pour les législatives. Ces derniers bénéficient d'une dérogation leur permettant de voter par correspondance ainsi que par Internet pour les législatives.

Ayant participé au test grandeur nature du vote par Internet, je vous en livre ici le compte rendu.

Lire la suite...

mercredi, 15 février 2012

Bientôt les élections (5) les modes de scrutin

2012 est une année électorale, je vais donc vous bassiner régulièrement avec les élections présidentielles et législatives vues par un français de l'étranger. Pour rappel, voici une liste des scrutins de l'année. Comme j'ai indiqué mon adresse électronique à monconsulat, je reçois les informations nécessaires à ma bonne compréhension du scrutin.

Lire la suite...

mardi, 13 décembre 2011

Bientôt les élections (4) et déjà monconsulat

La mois dernier, je vous ai parlé des élections présidentielles de 2012 et des législatives qui auront lieu pour la première fois pour les français de l'étranger. Je vous ai indiqué, comme beaucoup de campagnes vous y incite, à aller vous inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre 2011[1].

Les consulat de France à l'étranger ayant le rôle de mairie pour les expatriés, c'est dans ce lieux que les inscriptions se font pour moi et pour tous mes compatriotes établis hors de l'hexagone. Le ministère des affaires étrangères a bien fait les choses en rendant possible cette formalité en ligne. Le site monconsulat.gouv.fr vient d'ouvrir en grande pompe et à toute vitesse pour permettre à ceux qui sont déjà connus du consulat de faire cette formalité à distance.

C'est ce que j'ai fait hier, muni de mon numéro NUMIC, j'ai demandé un mot de passe et je me suis connecté au nouveau site monconsulat. Pour l'instant, je ne peux pas faire grand chose sur ce site. Je peux juste mettre à jour mon adresse et mon inscription sur les listes électorales. C'est déjà très pratique, je n'ai pas à faire la queue pour pouvoir participer aux élections.

Enregistrement pour les élections sur monconsulat

Maintenant, si je veux renouveler mon passeport, demander un certificat de vie ou demander une bourse scolaire, le site ne propose pas encore ce service ni aucun des nombreux services déjà disponibles sur monservicepublic.fr. La FAQ n'est d'ailleurs pas très loquace quand à la disponibilité future de ces services. J'espère que cette page sera renseignée prochainement.

La page (vide) de FAQ de Monconsulat.gouv.fr

Ceux qui ne se sont pas inscrit au consulat vont devoir se déplacer pour recevoir leur carte inutile et leur numéro NUMIC[2]. à partir de cet identifiant il pourront je l'espère éviter tout déplacement future grâce à ce nouveau site.

Notes

[1] Une loi stupide bloque les inscriptions plusieurs mois avant le déroulement du scrutin.

[2] Je conseille à tout français des Pays-Bas de le faire et de s'inscrire par la même occasion sur les listes électorales. Le 30 décembre au soir, le consulat général d'Amsterdam fermera et il sera trop tard.

lundi, 14 novembre 2011

Bientôt les élections (3)

Les prochaines élections intéressantes ne sont pas dans un futur immédiat mais il est préférable d'en parler ici afin de ne pas oublier de s'inscrire sur les listes électorales. Après les scrutins auxquels je n'ai pas pu participer (primaires socialistes, sénatoriales), 2012 va nous offrir quelques scrutins nationaux auxquels les français de l'étranger vont pouvoir participer:

  • premier tour de l'élection présidentielle: 22 avril 2012
  • deuxième tour de l'élection présidentielle: 6 mai 2012
  • premier tour des législatives: 3 juin 2012
  • deuxième tour des législatives: 17 juin 2012

Élections de 2012 par les français de l'étranger Tout cela n'est pas passé inaperçu puisque tout le monde est déjà en campagne. Candidats (annoncées ou non) à la présidentielle ainsi que les députés déjà désignés pour les 11 circonscriptions de l'étranger.

Pour le moment, l?essentiel des communications à ce sujet rappellent l'importance d'être inscrit sur les listes électorales. Une campagne spécialement adressée aux français de l'étranger leur rappelle les démarches à réaliser. Le site votezaletranger.gouv.fr devrait apporter toutes les informations nécessaires. Mais comme la page atterrissage n'est pas très claire, je vais rappeler l'information principale ici.


Pour voter en 2012, il faut être inscrit avant le 30 décembre 2011 sur les listes électorales

Pour s'inscrire sur les listes électorales il faut contacter son consulat

Pour les français résidents aux Pays-Bas, le consulat est le Consulat Général de France à Amsterdam. Pour ceux qui ne sont pas inscrits, les modalités sont expliqué sur une seule page. Pour ceux qui sont déjà inscrits, il est préférable de vérifier cette inscription. Le 30 décembre, il sera trop tard.

vendredi, 7 octobre 2011

Bientôt les élections (2)

Les primaires présidentielles socialistes de 2011 (primaires citoyennes)[1] organisées par le PS en France a réussi à placer ce parti sur le devant de la scène médiatique pendant plusieurs semaines. L'exercice était difficile parce que le parti prenait le risque d'afficher au grand jours ses divisions et surtout ses inévitables querelles de pouvoir. Le vainqueur des primaires en sortirait affaiblit tandis que l'autre camp a tout le temps d'aiguiser ses couteaux.

Le succès des débats télévisés sur France 2, puis I-Télé et enfin BFM ont montré des candidats affirmant leurs convictions mais sans réellement se déchirer. Quelque soit le candidat victorieux au soir du 16 octobre, il aura à porter le programme socialiste, qu'il teintera de sa sensibilité et de sa personnalité. Car au fond, c'est ce que les électeurs auront à choisir: la personnalité du candidat socialiste (et radical de gauche).

Mais pourquoi je vous bassine avec les primaires qui ont lieu dans un autre pays que le mien ? Simplement parce que j'ai été invité à y participer. Tous français établit hors de France, s'il est inscrit sur les listes électorales, à le droit de voter pour ces primaires. J'ai été invité à m'inscrire par un tract reçu au moins de juin dans ma boite email.

tract pour les primaires socialistes

Ce tract m'est parvenu parce que je suis inscrit sur les listes électorales au consulat d'Amsterdam. Les partis politiques ayant accès au fichier des électeurs ont put envoyer ce tract à tous les inscrit de ma circonscription pour les inciter à s'inscrire. Je ne sais pas si beaucoup de gens se sont inscrits mais les primaires auront lieux aussi aux Pays-Bas. Le bureau de vote sera installé à la Haye dans les locaux du PvdA, le parti travailliste local[2].

Notes

[1] Ces primaires ne sont pas à proprement parler des élections. On devrait plutôt parler de votation, mais je préfère garder le titre de ma série Bientôt les élections.

[2] Et vous, vous allez voter où?

mercredi, 14 septembre 2011

Bientôt les élections (1)

Dimanche 25 Septembre auront lieu les élections sénatoriales. Ce scrutin n'est pas ouvert à tous et c'est pour ça que tout le monde s'en fout. Il n'y aura pas de grande soirée électorale sur TF1 avec plein de débats super fades et fascinants.

Il faut dire que le mode de scrutin n'incite pas à la médiatisation. Seul la moitié de la haute assemblée est renouvelée. Il est donc peu probable qu'un scrutin change drastiquement la composition de la chambre haute. Les sénateurs n'étant pas élus au suffrage universel direct, seuls de rares grands électeurs (députés, conseillers généraux et régionaux, représentants municipaux) sont convoqués aux urnes ce dimanche. Le candidat en lice n'a donc pas à convaincre les foules mais à travailler ses réseaux politiques et répondre au clientélisme local. Tout cela n'encourage donc pas la surenchère médiatique.

Cette retenue médiatique est bien dommage car le rôle d'un sénateur est aussi important que celui d'un député. La couverture médiatique devrait être aussi grande que pour les législatives[1].

Jusqu'à récemment, les élections sénatoriales avaient un écho différent à l'étranger du fait que les seuls représentant des français à l'étranger au parlement sont les 12 sénateurs élus par l'Assemblée des Français de l?Etranger. Cette exception ne va pas durer parce que depuis la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008, les français de l'étranger pourront élire leur députés dès les prochaines législatives.[2]

Pour le moment seul 12 sénateurs me représentent. Le Sénat français étant maintenant renouvelé de moitié tous les trois ans, six sièges sont à pourvoir. Le conseiller de ma circonscription présente les quatre listes en lice pour ce scrutin proportionnel.

J'allais conclure par un « faites votre choix et faites le bon » mais hélas le scrutin est indirect.

Notes

[1] Comme si la couverture médiatique d'une élection était proportionnelle à son enjeu... les journalistes préfèrent montrer les querelles de personnes et de petites phrases assassines que les vrais enjeux.

[2] En juin 2012, sauf accident.

lundi, 4 octobre 2010

En vrac et début octobre

Ce vendredi l'actualité était chargée avec l'annonce d'un accord de gouvernement et l'entrée en vigueur de la nouvelle loi interdisant les squats. Le week end n'a pas été moins chargé...

Lire la suite...

jeudi, 23 septembre 2010

La note des millions: des questions et des réponses

Hier, c'était le troisième mardi de Septembre, jour du Prinsjesdag. Cette journée folklorique marque la rentré politique. Mais actuellement le gouvernement en place est sortant et le gouvernement suivant tarde à se former. Comment cela s'est-il donc passé ?

Lire la suite...

mardi, 2 février 2010

Bientôt les élections municipales

Pour paraphraser Laurent Chambon, Je vais vous annoncer que les élections municipales approchent. Je ne vous promets pas de vous en parler dès que j'en sais un peu plus mais je vous fais part de mon inquiétude. Les élections sont dans presque un mois et je n'ai toujours pas reçu de carte d'électeur comme la dernière fois. Pourtant les élections locales sont celles qui intéressent le plus les étrangers. Ils sont souvent impliqués dans la vie locale au point de vouloir y participer politiquement.

La campagne a timidement commencée, il commence à y avoir des affiches sur les panneaux prévus à cet effet mais pas de grands bruits dans la presse ou à la télé. Le site nieuws uit amsterdam (Nouvelles d'Amsterdam) multiplie les interviews de candidats mais c'est juste normal pour un site d'actualité politique. Personne ne parle de cette élection. Peut-être que c'est parce qu'on ne veut pas évoquer la raclée que vont se prendre les sortants.

Redécoupage électoral administratif

La grande nouvelle à propos de ces élections est que la plupart des arrondissement dans lesquels les amstelo-damois vont voter sont nouveaux. Tout comme les communes qui se regroupent, les arrondissement des grande villes (Stadsdeel) fusionnent pour former de plus grandes entités. Mon arrondissement Oud Zuid ne sera plus, vive Zuid!

- page 1 de 2