mardi, 10 janvier 2017

Drones, attention aux aigles policiers

Comme le titrait une dépêche AFP de saison, les drones ont connu un beau succès cette année sous les sapins. Si les français le liste en haut de la liste avec les montres connectées, les Néerlandais aussi le compte comme Populair kerstcadeau voir Populair sinterklaascadeau . Mais attention où les faire voler.

Le site drones.nl profite de l'occasion de noël pour se moquer de tous ceux qui filment leurs accidents de débutants. Je ne résiste pas moi même à partager ces vidéos rigolotes.

Ce même site rappelle les règles à suivre avant de faire voler son nouveau drone.

Lire la suite...

mardi, 30 août 2016

Randstad et Monster

randstad_monster.png En vous présentant la région du Randstad, je vous promettais de vous présenter la compagnie. C'est l'actualité qui me le fait faire aujourd'hui puisque la holding qui porte le nom de la conurbation néerlandaise vient de racheter le site d'annonces de recrutement Monster pour $429 million de dollars (environ selon le communiqué de presse).

Lire la suite...

jeudi, 17 décembre 2015

Fairphone, le téléphone éthique

Beaucoup d'entre vous connaissent déjà le fairphone et j'en connais qui l'utilisent mais pour les autres, je pense que ce billet est bienvenu pour découvrir un téléphone qui se veut éthique au moment ou sa version 2 va bientôt se retrouver dans les poches des happy few qui font de la planète un critère d'achat (Non ce n'est pas encore un article à propos de la COP21).

fairphone-2.jpg

Lire la suite...

lundi, 30 mars 2015

France 2 quitte la Hollande

Pendant ce mois de la francophonie (le mois de mars), les Pays-Bas ont multiplié les mauvaises nouvelles concernant la langue de Molière et son rayonnement dans le monde. Aujourd'hui le cas France 2 sur le câble et la fin du bouquet Ziggo.

bandeau-consumentenbond-teve.jpg

Le nouveau Ziggo

Ziggo, je vous en ai parlé, c'est un « petit » câblo-opérateur néerlandais, basé à Utrecht qui a été attaqué par le lobby des marchands de disques pour couper l'accès à the Pirate Bay. Cette société devait aussi faire de l'ombre à d'autres puisqu'elle a été rachetée par UPC, le géant, filiale de Liberty Global dont j'ai déjà parlé (en mode pas content) sur ce blog. La Commission Européenne a donné son accord pour ce rachat en octobre 2014. Rachat présenté comme une fusion puisque le groupe américain a décidé de garder le nom Ziggo pour l'ensemble de ses opérations aux Pays-Bas.

Lire la suite...

mardi, 20 janvier 2015

Elsevier et les universités

Le torchon brûle entre Elsevier et les universités. Il faut dire que ces dernières doivent se serrer la ceinture alors que la première réclame de plus en plus pour l'utilisation de ses revues scientifiques.

Lire la suite...

jeudi, 18 septembre 2014

L'assistance automobile avec ANWB

Nombreuses sont les personnes qui m'ont fait remarquer le design biscornu des bornes de secours au bord des routes hollandaises. Alors que dans presque tous les pays elles sont oranges, ici, elles sont jaunes avec des pointes effilées en tête.

Voiture en panne le 14 septembre

Pour répondre à vos interrogations, j'ai décidé de tomber en panne sur l'autoroute, afin de vous faire profiter de mon expérience avec l´une de ces bornes et de l'assistance qu'elle est sensée apporter.

Lire la suite...

mardi, 28 janvier 2014

The Pirate Bay n'est plus bloqué aux Pays-Bas

C'est par un Victoire pour l'Internet libre ! (Overwinning voor het vrije internet!) que le fournisseur d'accès XS4ALL a annoncé le verdict rendu aujourd'hui par le tribunal de la Haye sur l'affaire qui opposait Ziggo et XS4ALL à BREIN (le lobbie local des maisons de disque) sur le blocage du célèbre site de torrent The Pirate Bay. La cour a rendu son verdict aujourd'hui et les deux fournisseurs d'accès n'ont plus à en bloquer l'accès à leurs abonnés.

les employés de XS4ALL entend le verdict du jugement.

Dans le verdict que le fournisseur d'accès a publié sur son blog, il est indiqué que le blocage en question est disproportionné (onevenredig), nuisible (nadelige) et inefficaces (niet-effectieve). Une étude dont j'avais parlé dans un post précédent avait été présentée à l'audience. Le demandeur, avait contesté cette étude universitaire en avançant des mesures réalisées par Comscore et Alexa, des mesures qui sont réputées inexactes.

Un autre argument de la fondation de défense des maisons de disques, était que ces blocages n'étaient pas difficile à mettre en oeuvre. Il est vrai qu'il juste mobilisé plusieurs ingénieurs pendant des semaines. Ces coûts ont été supportés par les fournisseurs d'accès et le tribunal a relevé que ce n'était pas à eux de payer pour les infractions au droit d'auteur commises par leurs clients. En outre la fondation BREIN a été condamnée à verser 326.000 euros de remboursement de frais de justice.

Niels Huijbregts, le porte parole d'XS4ALL a maintenant indiqué que sa compagnie travaillait à la levée du blocus. Ce dernier étant réalisé en utilisant le DNS, il prendra un certain temps à être effectif le temps que les nouvelles informations sur les noms de domaines incriminés se propagent sur Internet. Il a aussi commenté le jugement en ajoutant que « Nous sommes très heureux de cet arrêt de la Cour. La liberté d'accès à l'information est ainsi préservée. C'est une bonne chose pour les citoyens néerlandais, pour l'Internet et pour les fournisseurs d'accès pour qui il est important de pouvoir remplir leur fonction de manière neutre. »

L'article de mon fournisseur d'accès termine sur une note d'espoir en rappelant que l'Internet est une chance pour les artistes et leurs éditeurs, que de nouveaux services voient le jour pour diffuser leurs œuvres (iTunes , Spotify et Netflix sont cités). Les possibilités sont immenses et ne doivent pas être limités. Le piratage ne s'arrêtera pas avec la limitation des libertés mais avec l'ouverture de nouveaux libres accès à cette culture.

Déjà les commentaires sur le web célèbrent cette victoire contre la censure. « brain vs Brein, brain wins »

De son coté, Tim Kuik, le directeur exécutif de BREIN n'a pas fait de commentaires.

Résumé des épisodes précédents

mercredi, 24 avril 2013

Rencontre autour du vote électronique

Certains des Français à l'étranger vont à nouveau devoir voter et ils vont à nouveau pouvoir le faire via Internet. Je recycle ici un article que j'ai écrit pour le candidat pirate il y a un an, au cours de la campagne des législatives. À l'époque je commençais juste à me rendre compte qu'il y avait un truc qui clochait dans le vote par Internet. J'ai voulut en savoir plus en découvrant l'expérience des Pays-Bas, lisez plutôt :

Lire la suite...

mardi, 19 mars 2013

Le meilleur slogan du monde

Le 5 janvier 2011, en début d'après-midi, à Moerdijk, un incendie s'est déclaré dans les prémices de la société Chemie-Pack. Il se trouvait sur ce terrain, 23.500 litres de produits corrosifs, toxiques et inflamables. La chaleur a fait exploser leurs cuves et les produits ont pris feu, libérant un épais nuage de fumées noires que l'on pouvait voir à des kilomètres à la ronde jusque dans la nuit.

Avec le vent, la fumée s'est répandue dans la région, nottement à Dordrecht et Rotterdam. Heureusement les études ont montré que la fumée n'était pas toxique pour la santé. Les dégats causés par l'incendie ont été estimés à 70 millions d'euros. Un reportage de NOS montre comment l'incendie à été déclanché et comment il s'est propagé puis contenu par les pompiers.

L'intimité avec des produits chimiques

Telle nouvelle a fait la une des journaux à il y deux ans et puis les médias sont revenus sur le sujet à chaque fois que l'enquète progressait ou au moment où les argiculeurs de la région ont reçus des compensation pour les dégats causés dans les champs alentours. À chaque fois, la photo illustrant les articles est la plus spéctaculaire: Le logo de la société devant un brasier ardent.

Incendie à Chemie-pack

Sur cette photo on voit aussi le slogan de la firme malchanceuse : Vertrouwde omgang met chemische producten ce qui signifie l'intimité avec les produits chimiques. Un slogan qu'on croirait choisit pour l'occasion de l'incendie.

lundi, 11 mars 2013

La neutralité d'Internet à la sauce hollandaise

Ça fait des années qu'on parle de neutralité du net, en France, le sujet a été remis sur le tapis quand un fournisseur d'accès qui n'a de gratuit que le nom s'est mis à filtrer la pub. La Ministre, Fleur Pellerin, a aussitôt reunit les acteurs du net pour ne pas les écouter et leur dire que le Conseil National du Numérique se chargera de la question.

Avant que le conseil ne rende sa copie, on peut leur rappeller de depuis le printemps 2011, les Pays-Bas ont inscrit la neutralité du net dans la loi sans que ça ne gène personne. Un exemple qu'on pourrait regarder de plus près.

Lire la suite...

- page 1 de 6