dimanche, 12 février 2017

La drogue et la neige

L'industrie néerlandaise des coffee shops est grande consommatrice de produits (beuh, shit, cannabis, chichon et autre superskunk) qui sont illégaux en trop grande quantité. Mais comme ce commerce est florissant et qu'il amène des touristes par la porte de devant, la police ne met pas trop son nez sur ce qu'il se passe par la porte de derrière. Elle préfère laisser les utilisateurs tranquilles et se concentrer sur les gros trafics.

Se sont donc multipliés aux Pays-Bas des fermes de cannabis donc l'activité ne peut pas être déclarée parce que la loi la juge illégale. La police traque ces fermes, cachées dans des appartements bon marché et des jardins aux clôtures opaques. Une des techniques pour détecter ces fermes clandestines est d'éplucher les consommations d'électricité au m². Les appartements couverts de lampes chauffantes et d'humidificateurs d'air consomment trop pour être à usage d'habitation... Une autre technique est d'attendre qu'il neige...

culture-cannabis-nuit-neige.jpg Il neige la nuit mais la chaleur de la ferme fait fondre la neige sur le toit. (Photo: Erik Bras)

Lire la suite...

lundi, 20 décembre 2010

Les marronniers de l'hiver

Si l'on regarde la météo, on comprend que l'automne est terminé depuis longtemps. Il est donc temps de parler des marronniers[1] de l'hiver même ci ces derniers sont plus jolis en automne.

Neige sur les canaux

Nouveau mot: Witte Kerst

Witte Kerst signifie Noël Blanc. Comme dans toute langue ou le mot noël est associé à blanc, cela signifie Noël sous la neige. La presse quotidienne nous sert cette nouvelle comme si s'en était une depuis que la neige est tombée un peu partout en Europe. La météo annonce de la neige pour les 24 et 25 décembre. Aux Pays-Bas il faut aussi compter le 26[2]. Ce pourrait donc être le cas cette année. Une page recense le nombre de noël blancs en province de Twente. Il semblerait que cela se passe avec une constance irrégulière mais certains vont nous parler de dérèglement climatique...

Qui dit neige...

... dit problèmes de transports. Dans les pays où la neige ne tombe qu'une fois tous les trois ans, il n'y a généralement pas d'équipe dédiée pour déblayer les voies de communication en temps et en heure. Résultat, aux premières chutes de neige, les trains et les avions sont soit annulés soit retard. Quand au trafic automobile, il est comme en France, pire qu'avant la neige. Ce week-end je me suis retrouvé coincé une heure dans un train immobile (La Haye - Amsterdam) parce qu'un échangeur était bloqué (lui aussi). Je commence à avoir l'habitude des retards de la NS pour raison climatiques. Comme l'année dernière, les Thalys ne peuvent pas être à l'heure par temps de gel. N'oubliez pas de d'envoyer vos demandes de compensation au bon service client.

neige sur les vélos

Drooderfiets a froid

Mon vélo aussi a des problèmes de transport. La neige est glissante et donc source de chutes. J'ai essayer de donner un peu plus de mordant à la route en suivant les conseils d'un vendeur de vélos hollandais à Seattle. Seattle Snowpocalypse nous explique que les colliers de serrage rendent à la roue son adhérence. c'est sans compter sur les tronçons sablés de mon trajets. les aléas de la route ont cassé un à un les colliers de serrage, durcis par le froid. La conduite du vélo doit donc s'adapter à la neige de manière classique: pas d'accélération ou de freinage brusque et tourner sans se pencher de préférence sur une route non accidentée. Finalement, mon plus gros problème avec ce froid n'est pas la route mais le gel. Les vitesses de mon Nexus 7 sont bloquées. Heureusement, la poignée est calée sur une position standard.

Notes

[1] Selon Wikipedia, Un marronnier en journalisme est un article d'information de faible importance meublant une période creuse, consacré à un évènement récurrent et prévisible.

[2] Lire les Noël des Pays-Bas

mercredi, 30 septembre 2009

En vrac et fin septembre

GCC

Depuis le mois de mai, dans ma boite nous participons à un challenge qui nous fait marcher. Le but du jeu était de porter un pédomètre et de reporter le nombre quotidien de pas sur un site web. Il était aussi possible d'entrer ses km à vélo et drooderfiets en a donc profité pour me demander des km sur sa selle. Ça m'a permit de bien connaître les alentours mais pff que c'est crevant à la longue. Maintenant que le GCC est terminé, je devrais faire moins de kilomètres cet hiver. D'après le site GCC, j'ai fait 1.879.543 pas en six mois, soit 10km par jour. C'est surement depuis que le frigo est si loin du canapé. Ce qui fait que j'ai brûlé 75.783 calories.

Eurobilltracker

Ce mois ci encore, sur eurobilltracker, je viens de battre un record de hits (des billets dont j'enregistre le numéro sur le site et qui se retrouvent enregistrés à nouveau). Quatres hits pour le seul mois de septembre, je vais finir par m'y habituer. Cette fois ci, les billets ont peu voyagé, Breda dans le Brabant Septentrional, Maasbree dans le Limbourg, Heerenveen en Frise et Teteringen dans les environs de Breda[1]. J'ai maintenant des hits dans 9 provinces des Pays-Bas sur 18.

L'Automne

Bon l'automne est arrivé mais j'ai déjà écrit sur les marronniers de l'automne alors on va en rester là. Ah si, j'ai oublié un marronnier d'automne. C'est la saison de la herfst bokbier dont j'ai déjà parlé

Avec tout ça vous allez me dire que je passe trop de temps devant mon ordinateur, vous avez peut être raison... Je vais donc arrêter ce billet pour mettre à jour une photo de Drooderfiets.

Note

[1] Voir les Provinces des Pays-Bas pour mieux vous repérer.

lundi, 12 janvier 2009

Les canaux gèlent

Quelques photos de la semaine dernière, la semaine la plus froide depuis des années, j'ai eu la chance de voir les canaux geler suffisamment pour permettre aux gens de marcher sur l'eau à pied sec. Moment rare et attendu par tous comme les jours de soleil. La presse expliquait qu'on n'avait pas eu ces températures (de -1ºC à -6ºC) depuis 1996.

Un froid de canard

L'état des canaux a donc commencé à faire la une de l'actualité jusqu'à ce week end ou tout le monde a voulu faire du patin à glace. Je n'ai pas pris de photo de files d'attente devant les magasin de sport mais ces dernier ont réellement fait un très bon chiffre rien qu'en vendant des patins. On pouvait voir la glace

Les routes pour aller vers les canaux de campagnes était très encombrés. Il semble que tout le monde ait eu la même idée. Le pays entier s'est rappelé qu'il était une nation du patinage sur glace. Voici quelques photos de patineurs sur l'étang Kinselmeer au nord d'Amsterdam. Des scènes comme ça, il y en avait partout.

Kinselmeer gelé avec des patineurs

Kinselmeer gelé

En fait ce week-end était le moment le mieux choisit pour aller sur la glace, ce lundi, les températures ont remonté et le redoux devrait se confirmer avec de la pluie cette semaine. Et vous qu'avez vous fait ce week-end ?

Les mouettes sur la glace de Boerengracht


Voir toutes les photos qu'on m'a envoyé en commentaire

vendredi, 21 décembre 2007

La température ressentie

Il fait froid. mais encore plus ici. Avant je ne comprennais pas pourquoi j'avais si froid alors que la météo indiquait des températures assez ordinaires. Maintenant je sais pourquoi. Explications.

Lire la suite...

jeudi, 2 novembre 2006

Le temps de gâte...

Temps de chien

Ce n'est pas peu dire que de raconter que le temps se gâte. Les températures sont tombées brusquement depuis le passage à l'heure d'hiver et le vent du nord s'est mis à prendre de la vitesse. Depuis lundi les averses se succèdent à un point qu'il n'est plus possible de sortir sans parapluie[1]. Ces averses pluvieuses se sont transformées en averses de gresil dans la nuit et, l'après-midi de mardi, ce sont les grelons qui tombaient. Je ne sais pas jusqu'où ça va continuer ni même si je vais pouvoir tenir...

Pas de pitié pour les équilibres

Comme il pleut comme vache qui pisse et qu'il y a un vent à décorner les bœufs, il n'est pas très possible de poser quoi que ce soit en équilibre dans la rue. J'ai du mal à prendre des photos bien cadrées sans bouger et les vélos appuyés sur leurs béquilles se retrouvent par terre. Les cadavres de vélos jonchent le sol à proximité des gares et des magasins. C'est pour vous montrer ce paysage désolé, ce cimetière de vélos que je vous parle de la pluie et du beau temps mauvais temps...

cadavres de vélos sur la route

Le vent a aussi un effet sur les avions.

En savoir plus sur les vélos morts

Note

[1] En néerlandais on dit paraplu

jeudi, 22 juin 2006

La météo européenne

Le matin sur la 2e chaine, il y a les nouvelles en continu. Un journal de cinq minutes passe en boucle et me permet de comprendre un peu mieux le Néerlandais après la ènième répétition de chaque titre.

Ce journal télé se termine avec la météo comme partout dans le monde. Seulement voilà, depuis quelques semaines, la météo dure un peu plus longtemps. Les Pays-Bas sont informés du temps qu'il fera le jour même, dans l'ensemble de l'Europe.

la météo avec carte d'Europe

On ne fait pas plus voyageurs que les Neerlandais. Ils sont nombreux à partir sur les côtes du sud de l'Europe dès que le temps est favorable. Ceux qui restent au pays sont, quant à eux, au courant de ce que leurs compatriotes vacanciers subissent.

dimanche, 21 mai 2006

Il neige au printemps

vélos et neige de printemps

Ces dernières semaines, le printemps avait fait une entrée en force dans le mois de mai au point de retrouver à Amsterdam les températures parmi les plus hautes d'Europe. Puis le vent marin s'est levé et la température est revenue à un niveau normal. Aujourd'hui il pleut.

Au printemps, beaucoup d'arbres perdent leur semences et comme Amsterdam est une ville verte et bercée par les vents, on le remarque à tous les coins de rues. Ça a commencé par une fine couche de polen que je retrouvais sur mon vélo tous les jours. maintenant ce sont d'innombrables confettis blancs qui jonchent le sol et sont soulevés par les raffales et tournoient à l'angle des rues comme des grains jettés à la gueule de mariés hilares.

Je ne sais pas de quels arbres veinnent ces confettis mais il y en a partout dans la ville. Nottement dans mon quartier où les vélos semblent se garer sur un nid de neige. Ça n'a en tout cas rien à voir avec la neige du mois de juin que j'ai photographié il y a 10 ans à Saint Petersbourg. Là bas ce sont des semences des peupliers qui s'entassent dans les rues et comme ce n'est pas une matière ignifuge, les gamins jouent à y mettre le feu. Rien de tout cela ici.