mardi, 15 septembre 2015

La note des millions et sa valise

Le troisième mardi de septembre et le jour de la présentation du budget et de la politique générale du gouvernement lue à la presse et aux députés par le ministre des finances et roi. Ce jour, appellé Prinsjesdag a déjà été décrit sur ce blog.

Troisième mardi de septembre

En présentant ce jour en 2007, j'expliquait que le ministre des finances se balladait dans les rues en portant une valise estampillée Derde Dinsdag in September qui signifie Troisième mardi de septembre. La photo de cette valise illustrait cet article.

Nouveau mot : Miljoenennota

Nota c'est la note et Miljoen c'est million. Quand il y en a plusieurs, les nérlandais disent Miljoenen. Logiquement Miljoenennota, c'est la note des millions, le budget de l'année à venir, élaboré par le ministère des finances et présenté au Prinsjesdag, juste après le discours du trône prononcé par le roi. Cette note des millions est enfermée dans une valise avec le budget de l'état (Rijksbegroting). Le ministre des finances le porte donc son budget dans cette valise jusque la salle des chevaliers où il est présenté. La note des millions est une sorte de présentation de ce budget qui est lu lors de la présentation.

Nouveau mot : Koffertje

Witteveen__H.J._-_SFA003000443.jpg Koffer signifie valise. c'est donc une valisette (Koffertje) que transporte le ministre des finances en ce jour protocolaire. Et comme le protocole est important, cette valise a même sa place sur le site de la deuxième chambre où il est expliqué ce qu'elle contient. Le site ne s'attarde pas sur le maroquin beige et le grainage de la valisette, juste une photo rappelle à quoi elle ressemble.

Cette valise a été offerte en 1964 à Johan Witteveen (photo ci-contre), ministre des finances de l'époque, par l'imprimerie d'État à l'occasion des 150 de l'établissement. Cette valise a été transporté par tous les ministres des finances depuis lors comme le montre cette galerie de photos sur Wikimedia commons La dernière photo de Jeroen Dijsselbloem, actuel ministre des finances:

 Jeroen Dijsselbloem et sa valisette à la deuxième chambre

Het koffertje van Lieftinck

Avant 1964, les ministre des finances portaient une autre valisette qui renfermait, elle aussi la note des millions. Elle était de facture plus classique, en cuir acajou et avec les coins renforcés. Les armes royales n'y figuraient pas mais le Derde Dinsdag in September y était imprimé en lettres dorées. Ce modèle est connu comme la valisette de Lieftinck (Het koffertje van Lieftinck). Pieter Lieftinck était le ministre des finances de l'après guerre. C'est lui qui a lancé la tradition de la note des millions en 1947, année du premier budget d'après élaboré par le gouvernement néerlandais. Le ministre a donc dépensé quelques florins pour acheter cette valise chez le maroquinier Van de Broek à la Haye. Les lettres de Derde Dinsdag in September y ont simplement été collées.

Het koffertje van Lieftinck

C'est une sorte de surprise que de voir cette ancienne valisette accompagant à nouveau le ministre des finances.

vendredi, 12 décembre 2014

Pour se soulager (5)

J'ai déjà passé en revue les différents moyens de se soulager à Amsterdam. C'est surtout qu'il y a des moyens qu'il ne faut pas utiliser. Pisser dans la rue par exemple ce n'est pas autorisé. Vu le nombre de touristes (et locaux) imbibés qui débarquent les vendredi soir, il est bon de le rappeler. C'est ce que fait la mairie en apposant ces panneaux dans les quartiers de sortie.

Ne pas pisser dans la rue

Pour que les imbibés puissent se soulager, elle met à disposition des bacs à pipi en plastique qui sont évacués à la fin du week-end. Il y a aussi quelques vespasiennes, qu'on appelle krull, dans la ville mais ces dernières tendent à être remplacées par des toilettes publiques plus modernes. Tout ça pour dire qu'il ne faut pas pisser dans la rue.

voir aussi

jeudi, 13 novembre 2014

Où vas-tu zwarte Piet ?

Saint Nicolas est revenu comme tous les ans et cette année encore il est accompagné de ses serviteurs peints en noir, les zwarte Piet. Chose nouvelle cette année, les zwarte Piet ammènent avec eux la discorde et les polémiques. Le joyeux drille ne fait plus rire tout le monde, ses opposants trouvent la création de ce personnage raciste et veulent fêter Sinterklaas (Saint-Nicolas) sans eux.

Lire la suite...

mardi, 27 août 2013

Les arrondis

Avant même de venir m'installer aux Pays-Bas, j'aimais y faire mes courses et payer en liquide, dans la même monnaie qu'en France. L'euro est quand même bien pratique quand on vit à cheval entre deux pays. Pas de frais de change, pas de différence de taux ou de petite monnaie inutilisable qui traine au fond des porte-monnaie.

Avant même de venir m'installer aux Pays-Bas, j'ai aussi remarqué que, dans ce pays, les magasins n'aimaient pas les petites pièces. Pour éviter d'avoir des fonds de caisse trop lourds, les caissiers arrondissent la somme à 5 centimes près et ne s'embêtent pas avec les toutes petites pièces.

Dans ce magasin, l'arrondit (''afronding'') apparait comme une somme (positive ou négative) complétant le rendu de monnaie.

Nouveau mot: Afronding

Lire la suite...

mercredi, 17 avril 2013

Amsterdam 2013, le printemps orange

Déferlement de touristes à prévoir pour un avril tout orange. Le site de l'office de tourisme ne s'y trompe pas et liste tout ce qu fait que 2013 est spécial pour la saison touristique :

2013 est une année très spéciale pour Amsterdam. Beaucoup de grands événements sont au programme comme la réouverture du Rijksmuseum et du musée Van Gogh. Aussi au programme la célébration des 125 ans du Concertgebouw, des 175 ans d'Artis, des 225 années de Felix Meritis et des 400 ans des canaux d'Amsterdam. Amsterdam a toujours été au 1er rang sur la liste de vos voayges à faire ? Alors 2013 sera l'année par excellence. Selon le Lonely Planet, Amsterdam est aussi la deuxième ville la plus intéressante à visiter en 2013. En bref, découvrez ici le programme et planifiez votre voyage à Amsterdam.

Lire la suite...

jeudi, 8 décembre 2011

Les lettres en chocolat sont équitables

Label Fairtrade Max Havelaar Les fabricants de chocolat ont presque tous embrassé le commerce équitable pour leurs lettres en chocolat. Véritable tradition néerlandaise pour les fêtes de la Saint-Nicolas[1], les lettres en chocolat ont été l'enjeu il y a quelques années de combats symboliques pour attirer l'attention des consommateurs sur leurs choix et sur le commerce équitable. L'opération s'appelait le Saint Nicolas vert.

Cette année encore, la campagne continue[2] mais on peut déjà constater les progrès faits dans la grande distribution. Dans de nombreuses enseignes l'ensemble des lettres en chocolat sont vendus avec un label équitable ou durable (duurzaam). Il y a même un site en ligne qui ne vend que des ses lettres en chocolat équitables (fairtradechocoladeletters.nl).

Label UTZ Certified Il y a deux labels reconnaissables, le fameux label Fairtrade né au Pays-Bas sous le nom "Max Havelaar" et le label UTZ Certified. Ces labels sont tous les deux nés d'initiatives privées certifiant le café vendu en occident comme respectueux du niveaux de vie des producteurs et de l'environnement[3]. Le cahier des charges des deux labels sont équivalents, ils exigent une traçabilité des produits du producteur en bout de chaine de transformation. Ils exigent un bon niveau de gestion de l'exploitation agricole, une gestion durable de l’environnement et surtout une rémunération et une protection (sociale) des producteurs leur permettant de vivre convenablement.

Pourquoi donc deux labels me direz-vous s'ils certifient la même chose pour les mêmes produits. Il existe en fait une différence de taille entre Fairtrade et UTZ Certified. Le premier, géré par l'organisme FLO, fixe les prix de vente des produits agricoles pour assurer la bonne rémunération des producteurs. Le second ne veux pas fixer de prix mais se cantonne à vérifier le bon niveau de vie et de protection sociale des producteurs. Les deux systèmes ont leurs promoteurs et leurs détracteurs. Certains reprochent à FLO de faire preuve de paternalisme en imposant depuis l'Europe un niveau de prix et un mode de gestion à des producteurs du sud. Certains reprochent à UTZ Certified de laisser la part belle au marché en gardant les prix libres ce qui permet aux acheteurs du nord d'imposer leurs règles. UTZ Certified apparaissant comme un label Fairtrade light qui ne s'attaquerait pas au vrai problème. Le Saint Nicolas vert, lui, accepte les deux labels comme preuve de chocolat équitable.

Dommage que le 5 décembre au soir, la campagne s'arrête et que la choix de chocolat équitable s’amenuise avec le départ de Saint Nicolas (Sinterklaas).

Notes

[1] Voir mon dernier article sur le passage de Saint Nicolas

[2] voir groenesint.nl

[3] Les deux labels Fairtrade et UTZ Certified sont présenté sur ce site néerlandais de trucs bio et durable.

samedi, 3 décembre 2011

Le passage de Sinterklaas

Je vous ai parlé à maintes reprises de Sinterklaas, le Saint-Nicolas Néerlandais. Le vrai ami des enfants puisque c'est lui qui leur apporte les cadeaux de fin d'année.

Lire la suite...

samedi, 30 avril 2011

La fête de la reine, c'était bien mieux avant

Un collègue a partagé ce moment de 40 ans d'age montrant la fête de la reine (koninginnedag) quand c'était bien.

Lire la suite...

vendredi, 29 avril 2011

La fête de la reine sera mobile

Tous les ans je vous parle de la fête de la reine et de tout le orange qu'il y a autour[1]. Cette année le manque de temps m'empêche[2] de m'y attarder mais je voulais quand même signaler une tendance du cru 2011:

La fête de la reine essaye de devenir de plus en plus mobile

La tendance se confirme avec les grandes marques néerlandaises qui lancent des campagnes pour mobiles ayant pour thème la fête. En premier lieu, Marktplaats, le site de brocante en ligne qui profite de ce jour de brocante géant pour rappeler que c'est la fête de la reine tous les jours sur son site. Markplats propose à tous les vendeurs de rue de référencer leur stand sur leur nouveau site vrijmarktplaats[3]. Chacun pourra ainsi le retrouver grâce à une carte interactive. Markplaats propose aussi une App. iphone permettant de retrouver son copain dans la foule.

Ce matin, j'ai vu des gens de la mairie installer des banderoles avec des QR codes permettant de retrouver toutes les informations mobiles mises à disposition par la ville[4].

Alles over koninginnedag op je mobiel

Le seule à ne pas croire à cette tendance mobile, c'est Heineken, sa campagne pour le jour en orange montre une main avec un emplacement réservé (bezet)[5] pour un verre de bière. Il ne peut donc pas y avoir de téléphone dans cette main.

heineken koninginnedag bezet

Je serais plutôt d'accord avec Heineken sur ce coup là. Le jour de la fête de la reine, il y a tellement de monde en ville que les réseaux mobiles sont saturés, il est impossible de passer ses coup de fils ou d'envoyer le moindre SMS. je doute que la moindre app connectée fonctionne correctement.

Pour la fête de la reine, un conseil, planifiez vous rendez-vous à l'ancienne: en avance.

Autres billets sur le sujet :

Notes

[1] Vous pouvez faire une recherche avec koninginnedag sur ce blog pour retrouver tous mes articles

[2] Je vous ai dit que RIPE 62 et le Very Short Film Festival me prenait du temps.

[3] Construit avec les mots «marché libre» (vrijmarkt) et «place de marché» (marktplaats).

[4] Je vous parlais de ce site dans un long article de 2008

[5] Lire Nouveau mot: Bezet

mardi, 4 janvier 2011

Un plongeon pour le nouvel an

Le premier janvier est souvent l'objet de traditions plus ou moins curieuses. Les habitants des régions côtières aiment par exemple piquer une tête dans la mer en ce premier jour de l'année. Ce pourrait être une bonne idée si le vent du littoral ne faisait tomber la température à un degré proche de la nullitude[1]

Qu'à cela ne tienne, les néerlandais sont assez fous pour piquer une tête par -5°c. Sur plusieurs dunes face à la mer du Nord, les moins frilleux se réunissent pour prendre leur bain du nouvel an. Mais c'est à Zandvoord que cette tradition à pris le plus d'ampleur. Les gens se réunissent depuis 1960 sur cette plage au sud-ouest d'Amsterdam pour plonger ensemble dans la mer un premier janvier.

Les filles et les photographes frileux

Cinquante ans après, ils sont des milliers à venir braver les flots et le froid. Le nombre de participant a explosé en 2004 et l'organisation doit adapter la logistique. Un nouveau sponsor est arrivé aussi. Le marchand de soupes UNOX distribue son célèbre bonnet de ski orange et rétro à tous les participants.

plein de plongeons du jour de l'an de Zandvoort

En 2007, avec l'annulation de la manifestation équivalente de Scheveningen au large de La Haye, le plongeon du jour de l'an de Zandvoort (Zandvoort Nieuwjaarsduik) bat un record en enregistrant 1600 inscriptions. Pour la cinquantième, un nouveau record est enregistré avec 1700 participants. Les baigneurs étaient un peu serrés entre leurs barrières mais cela leur a permis de se tenir chaud.

Photo souvenir du plongeon du jour de l'an de Zandvoort

Après une séance d'échauffement sur un rythme de techno trash, les baigneurs s'élancent à deux reprises dans la mer. On prend plein de photos pour pouvoir raconter «je l'ai fait» de retour à la maison. Ça ne dure pas longtemps, les participants regagnent leur chauds peignoirs et les stands ou une soupe bien chaude les attend.

On rentre de Zandvoort en peignoir, c'est plus classe

Quelques liens du nouvel an :
Gueule de bois ?
Préparatifs pétaradant
Nouveau mot : Gelukkig
Nouveau mot : Vuurwerk
Il y a eu des dégats
Les bruits du nouvel an
Ceux nouvelles années
Pour les vœux, c'est fini

Note

[1] Par temps venteux, la température ressentie est bien moindre que la température annoncée

- page 1 de 6