lundi, 25 novembre 2019

Comment déménager une toile de 48m de long

Voilà presque 7 ans qu'il n'y a plus un seul bureau de poste aux Pays-Bas. Je vous ai parlé de la fermeture des plus emblématiques notamment parce qu'ils étaient des lieux publics à admirer comme des œuvres d'art.

La poste centrale d'Utrecht est notable par son architecture typique de l'école d'Amsterdam. Lorsque les travaux seront terminés, le bâtiment sera nouveau ouvert au public comme bibliothèque municipale avec des inévitables magasins. En attendant, le grand hall intérieur est visible sur le web comme je l'ai déjà évoqué.

La poste centrale de la Haye était sans un bâtiment moins singulier mais il abritait une copie de Metamorphosis III, une toile monumentale de l'artiste local M.C. Escher. J'ai déjà expliqué que cette toile est aujourd'hui visible par le public (qui a les moyens de prendre l'avion). En relatant ces faits au détour d'un voyage, je n'ai pas évoqué la question cruciale du déplacement de la toile depuis la ville où habite le roi jusqu'à l'aéroport où il lui arriva de piloter des avions. En effet cette œuvre mesure 48 mètres de long. C'est forcément un convoi très exceptionnel qui a permis son déménagement et c'est ce déménagement qui est raconté dans un petit film que je voulais partager avec vous.

Même si l'information n'est plus toute fraîche elle reste un témoignage important de l'attention particulière que les néerlandais portent à la conservation de ce que les gens trouvent beau.

mardi, 23 janvier 2018

Comment les hollandais sont passés au vélo ?

Aujourd'hui la petite reine[1] fait un retour en force dans le cool et la pratique du vélo gagne du terrain un peu partout. Cela n'a pas été toujours le cas et la deuxième moitié du XXème siècle est plutôt marquée par le déclin du cyclisme toutes catégorises confondues. Alors quand on arrivait aux Pays bas dans les années 90, c'était un choc de voir ce peuple continuer à se déplacer à bicyclette dans tout le pays.

Seulement cela n'a pas toujours été le cas et cette pratique du vélo est le résultat de choix politiques datant des années 70, mettant l'accent sur les infrastructures et la sécurité. C'est un tweet signalé par un lecteur qui m'a rappelé que je n'en avais pas encore parlé ici:

Note

[1] Non, je ne vais pas parler de Beatrix.

Lire la suite...

mardi, 10 janvier 2017

Drones, attention aux aigles policiers

Comme le titrait une dépêche AFP de saison, les drones ont connu un beau succès cette année sous les sapins. Si les français le liste en haut de la liste avec les montres connectées, les Néerlandais aussi le compte comme Populair kerstcadeau voir Populair sinterklaascadeau . Mais attention où les faire voler.

Le site drones.nl profite de l'occasion de noël pour se moquer de tous ceux qui filment leurs accidents de débutants. Je ne résiste pas moi même à partager ces vidéos rigolotes.

Ce même site rappelle les règles à suivre avant de faire voler son nouveau drone.

Lire la suite...

mardi, 15 septembre 2015

La note des millions et sa valise

Le troisième mardi de septembre et le jour de la présentation du budget et de la politique générale du gouvernement lue à la presse et aux députés par le ministre des finances et roi. Ce jour, appellé Prinsjesdag a déjà été décrit sur ce blog.

Troisième mardi de septembre

En présentant ce jour en 2007, j'expliquait que le ministre des finances se balladait dans les rues en portant une valise estampillée Derde Dinsdag in September qui signifie Troisième mardi de septembre. La photo de cette valise illustrait cet article.

Nouveau mot : Miljoenennota

Nota c'est la note et Miljoen c'est million. Quand il y en a plusieurs, les nérlandais disent Miljoenen. Logiquement Miljoenennota, c'est la note des millions, le budget de l'année à venir, élaboré par le ministère des finances et présenté au Prinsjesdag, juste après le discours du trône prononcé par le roi. Cette note des millions est enfermée dans une valise avec le budget de l'état (Rijksbegroting). Le ministre des finances le porte donc son budget dans cette valise jusque la salle des chevaliers où il est présenté. La note des millions est une sorte de présentation de ce budget qui est lu lors de la présentation.

Nouveau mot : Koffertje

Witteveen__H.J._-_SFA003000443.jpg Koffer signifie valise. c'est donc une valisette (Koffertje) que transporte le ministre des finances en ce jour protocolaire. Et comme le protocole est important, cette valise a même sa place sur le site de la deuxième chambre où il est expliqué ce qu'elle contient. Le site ne s'attarde pas sur le maroquin beige et le grainage de la valisette, juste une photo rappelle à quoi elle ressemble.

Cette valise a été offerte en 1964 à Johan Witteveen (photo ci-contre), ministre des finances de l'époque, par l'imprimerie d'État à l'occasion des 150 de l'établissement. Cette valise a été transporté par tous les ministres des finances depuis lors comme le montre cette galerie de photos sur Wikimedia commons La dernière photo de Jeroen Dijsselbloem, actuel ministre des finances:

 Jeroen Dijsselbloem et sa valisette à la deuxième chambre

Het koffertje van Lieftinck

Avant 1964, les ministre des finances portaient une autre valisette qui renfermait, elle aussi la note des millions. Elle était de facture plus classique, en cuir acajou et avec les coins renforcés. Les armes royales n'y figuraient pas mais le Derde Dinsdag in September y était imprimé en lettres dorées. Ce modèle est connu comme la valisette de Lieftinck (Het koffertje van Lieftinck). Pieter Lieftinck était le ministre des finances de l'après guerre. C'est lui qui a lancé la tradition de la note des millions en 1947, année du premier budget d'après élaboré par le gouvernement néerlandais. Le ministre a donc dépensé quelques florins pour acheter cette valise chez le maroquinier Van de Broek à la Haye. Les lettres de Derde Dinsdag in September y ont simplement été collées.

Het koffertje van Lieftinck

C'est une sorte de surprise que de voir cette ancienne valisette accompagant à nouveau le ministre des finances.

mardi, 2 juin 2015

Le retour du festival très court

Le festival très court continue aux Pays-Bas et pas qu'un peu puisqu'il a lieu cette année dans deux villes au sud de la capitale : Rotterdam et la Haye. Deux sélections sont au programme, la sélection internationale, programme phare du festival où vous pourrez élire le meilleur très court de l'année et Women's words, une sélection de films très courts par des femmes et sur les femmes. Le programme détaillé est disponible ci-dessous avec liens pour réserver votre billet.

Sélection internationale

Women's words

Un nouveau logo et une nouvelle chaine Youtube

L'année dernière Le festival faisait peau neuve avec un nouveau logo plus cinématographique et une marque qui met les mots français «très court» en avant. Exit le «Very Short» des premières années, le festival est né à Paris, et à quelques années de sa majorité, il s'assume complètement. Le nouveau logo est venu avec un nouveau site web, déjà disponible en 4 langues (mais pas le néerlandais) et surtout une chaine Youtube où l'on peut revoir les films des précédentes éditions.

trescourt-EN.png

Cinq ans déjà

Melanie-et-Alix-au_CREA-2010.jpg Quand j'étais à Paris, j'allais presque tous les ans au forum des images pour le festival des très court. Un amusant programme éclectique de films très courts dont le seul point commun est de ne pas durer plus que 3 minutes. Voilà comment j’introduisais en 2010 l'arrivée du festival très court aux Pays-Bas, je titrais même Festival des très court enfin à Amsterdam, très fier d'être à l'origine de cette première Batave, avec Mélanie. 2010 a été un très bon cru avec la victoire d'un cinéaste local pour cette première à Amsterdam.

Les années suivantes, nous avons renouvelé l'expérience avec des succès comme l'arrivée du festival à la Haye ou des déboires comme le désistement de dernière minute d'un cinéma. Depuis mon départ, le festival Très court continue aux Pays-Bas. Mélanie se charge seule de l'organisation mais elle ne chôme pas, deux villes sont au programme cette année: la Haye avec un retour à la Nutshuis et Rotterdam avec un nouveau lieu à découvrir : le Worm. Les cinémas d'Amsterdam semblent plus dûrs à convaincre mais cela donnera à ses habitants l'occasion de sortir hors des murs de la capitale.

De mon coté, j'ai pu introduire le festival à Prague, mais ça, c'est une histoire qui n'est plus me in Amsterdam...

mardi, 5 novembre 2013

Schiphol, Hall M comme Metamorphose

Je vous ai partagé ma visite du musée de Mauritz Cornelis Escher in het Paleis van Den Haag et je vous ai même parlé d'une de ses œuvres les plus connues appelée Metamorphosis I, II et III. Je vous disais même que cette œuvre était visible à la poste centrale de la Haye. Ce n'est pas vraiment vrai, la fresque de la poste de la Haye est une copie.

En fait, c'est la poste de la Haye qui a provoqué la création de Metamorphosis III l'idée était de rallonger Metamorphosis II (4 mètres de long) de 3 m. Le résultat est un œuvre de 7 mètres sur bois qui est aujourd'hui dans le musée M. C. Escher de la Haye avec les autres métamorphoses. Parmi les nouveaux motifs rajoutés on peut y voir des enveloppes ailées, symbole du courrier qui voyage, hommage certain au commanditaire de l'œuvre. Cette nouvelle composition a ensuite été reproduite en 7 fois plus grand sur toile par l'étudiant en beaux arts Huug Vooys sous la supervision du maître Escher lui même. C'est du moins ce qu'affirme la page du musée qui parle de cette toile. Elle précise en outre, que la toile a été présentée au public en novembre 1969 et ce dernier a pu l'admirer jusqu'en 2008.

Métamorphose 1ère partie Métamorphose 2ème partie Métamorphose 3ème partie Métamorphose 4ème partie Métamorphose 5ème partie

Quand deux ans plus tard j'annonçais que les bureaux de poste allaient fermer, à commencer par le mien, je ne me doutais pas que le bureau de poste central de la Haye, celui là même qui était décoré de la longue frise était déjà fermé depuis plus d'un an. Cette fermeture est complètement passée sous mon radar (et sous le votre aussi je suis certain) et ce n'est que bien plus tard que je me suis demandé ce qu'est devenu la toile de 48m de long signée MCE (M. C. Escher) qui décorait jadis ce bureau de poste.

Metamorphosis III à Schiphol

Ce n'est qu'au hasard de mes déplacements que je me suis retrouvé au pied de cette œuvre dans un hall de l'aéroport de Schiphol. C'est donc près d'Amsterdam qu'elle a échoué alors que l'aéroport de Rotterdam-la Haye était pourtant bien plus près. Il me semble qu'à l'époque c'était le hall G, réservés aux vols bons marché et aux charters mais j'ai constaté que le hall a été renommée Hall M. Peut-être est-ce à cause de la frise Metamorphose. Quelqu'un a décidé de donner à la porte la première lettre de la frise qui y est exposée.

Schiphol Gates M comme Metamorphosis III

Ce n'est hélas pas suffisant pour intéresser les voyageurs. Les yeux rivés sur leur billet ou leur téléphone, ils ne lèvent la tête que pour regarder le panneau des départs voir si la porte de leur vol est annoncée. Ce sera la porte M-quelque chose, M comme Métamorphose.

mardi, 20 août 2013

Les cent ans du palais de la Paix

Un petit mot de l'ambassadeur en cette fin août nous rappelle le rayonnement de la France.

A la fin de ce mois, le 28 précisément, nous célébrerons le centenaire du Palais de la Paix, construit voici un siècle par l’architecte français Victor-Louis Cordonnier. Préférer la négociation à l’usage de la force, tel était le sens des Conférences de La Haye. Un siècle et quelques guerres plus tard, ce message, que ce Palais incarne en plein centre de la capitale internationale de la justice et du droit, demeure entièrement d’actualité.

Pour être précis, ce n'est pas le Général de division Victor-Louis Cordonnier mais bien Louis Marie Cordonnier qui est l'architecte de ce monument. Louis Marie Cordonnier est entre autre connu pour les nombreux beffrois qu'il a érigé dans le nord, sa région de naissance.

Lire la suite...

mardi, 12 avril 2011

Deux nouveaux sites web

après presque deux semaines, je romps le silence avec deux billets en deux jours, le deuxième annonçant deux nouveaux sites web qui ne se sont pas fait en deux jours. Ces deux sites vous expliquent pourquoi je vais encore être un petit peu occupé dans les jours qui viennent.

RIPE 62

Le soixante-deuxième RIPE Meeting aura lieu à Amterdam comme c'est régulièrement le cas. Mon premier meeting a eu lieu dans cette ville et je vous ai fait un joli compte rendu. C'était en 2007 et on avait encore des blocs IPv4 à foison. Trois ans plus tard, les stocks se sont épuisés mais on continue à organiser des conférences. Comme je suis webmaster au RIPE NCC, c'est un peu mon boulot de lancer le site de RIPE 62. Il n'est pas terminé mais j'en suis déjà fier.

Si vous êtes sages, je vous ferais, cette fois encore un compte rendu. En attendant, si la bonne marche de l'Internet vous préoccupe, je vous invite à vous inscrire à RIPE 62 dès maintenant, c'est du 2 au 6 mai.

13ème Very Short Film Festival

Comme l'année dernière, à peine le RIPE meeting terminé, je vous invite au cinéma pour voir le festival des très courts (Very Short Film Festival 2011), un festival ou chaque film n'excède pas 3 minutes. Un mélange beau, drôle, émouvant et éclectique qui avait déjà enchanté le public néerlandais l'année dernière.

Cette année le festival des très courts aura lieu dans les deux villes d'Amsterdam et de La Haye. Un développement rendu possible grâce à l'enthousiasme des personnels de la Nutshuis à La Haye et du Kriterion à Amsterdam. J'espère vous y retrouver bientôt, juste après le RIPE meeting, dans l'un ou l'autre des deux cinémas.

vendredi, 3 décembre 2010

La kermesse francophone

J'en ai parlé récemment, la kermesse francophone, à La Haye, est une institution. Depuis 40 ans, c'est le plus gros évènement de charité francophone en pays batave. J'y suis allé la semaine dernière, et comme le montre les photos, c'est un gros truc.

Lire la suite...

mardi, 18 novembre 2008

Une semaine française

Les propositions de sorties sont parfois trop nombreuses pour qui travaille dur à refaire son appartement (et bien oui, ça prend du temps). Mais les propositions de cette semaine sont quand même intéresantes pour un français à Amsterdam. Il se peut donc que j'aille y faire un tour. Voici donc ce qui me tente :

Lire la suite...

- page 1 de 2