mardi, 10 janvier 2017

Drones, attention aux aigles policiers

Comme le titrait une dépêche AFP de saison, les drones ont connu un beau succès cette année sous les sapins. Si les français le liste en haut de la liste avec les montres connectées, les Néerlandais aussi le compte comme Populair kerstcadeau voir Populair sinterklaascadeau . Mais attention où les faire voler.

Le site drones.nl profite de l'occasion de noël pour se moquer de tous ceux qui filment leurs accidents de débutants. Je ne résiste pas moi même à partager ces vidéos rigolotes.

Ce même site rappelle les règles à suivre avant de faire voler son nouveau drone.

Lire la suite...

mardi, 15 septembre 2015

La note des millions et sa valise

Le troisième mardi de septembre et le jour de la présentation du budget et de la politique générale du gouvernement lue à la presse et aux députés par le ministre des finances et roi. Ce jour, appellé Prinsjesdag a déjà été décrit sur ce blog.

Troisième mardi de septembre

En présentant ce jour en 2007, j'expliquait que le ministre des finances se balladait dans les rues en portant une valise estampillée Derde Dinsdag in September qui signifie Troisième mardi de septembre. La photo de cette valise illustrait cet article.

Nouveau mot : Miljoenennota

Nota c'est la note et Miljoen c'est million. Quand il y en a plusieurs, les nérlandais disent Miljoenen. Logiquement Miljoenennota, c'est la note des millions, le budget de l'année à venir, élaboré par le ministère des finances et présenté au Prinsjesdag, juste après le discours du trône prononcé par le roi. Cette note des millions est enfermée dans une valise avec le budget de l'état (Rijksbegroting). Le ministre des finances le porte donc son budget dans cette valise jusque la salle des chevaliers où il est présenté. La note des millions est une sorte de présentation de ce budget qui est lu lors de la présentation.

Nouveau mot : Koffertje

Witteveen__H.J._-_SFA003000443.jpg Koffer signifie valise. c'est donc une valisette (Koffertje) que transporte le ministre des finances en ce jour protocolaire. Et comme le protocole est important, cette valise a même sa place sur le site de la deuxième chambre où il est expliqué ce qu'elle contient. Le site ne s'attarde pas sur le maroquin beige et le grainage de la valisette, juste une photo rappelle à quoi elle ressemble.

Cette valise a été offerte en 1964 à Johan Witteveen (photo ci-contre), ministre des finances de l'époque, par l'imprimerie d'État à l'occasion des 150 de l'établissement. Cette valise a été transporté par tous les ministres des finances depuis lors comme le montre cette galerie de photos sur Wikimedia commons La dernière photo de Jeroen Dijsselbloem, actuel ministre des finances:

 Jeroen Dijsselbloem et sa valisette à la deuxième chambre

Het koffertje van Lieftinck

Avant 1964, les ministre des finances portaient une autre valisette qui renfermait, elle aussi la note des millions. Elle était de facture plus classique, en cuir acajou et avec les coins renforcés. Les armes royales n'y figuraient pas mais le Derde Dinsdag in September y était imprimé en lettres dorées. Ce modèle est connu comme la valisette de Lieftinck (Het koffertje van Lieftinck). Pieter Lieftinck était le ministre des finances de l'après guerre. C'est lui qui a lancé la tradition de la note des millions en 1947, année du premier budget d'après élaboré par le gouvernement néerlandais. Le ministre a donc dépensé quelques florins pour acheter cette valise chez le maroquinier Van de Broek à la Haye. Les lettres de Derde Dinsdag in September y ont simplement été collées.

Het koffertje van Lieftinck

C'est une sorte de surprise que de voir cette ancienne valisette accompagant à nouveau le ministre des finances.

mardi, 2 juin 2015

Le retour du festival très court

Le festival très court continue aux Pays-Bas et pas qu'un peu puisqu'il a lieu cette année dans deux villes au sud de la capitale : Rotterdam et la Haye. Deux sélections sont au programme, la sélection internationale, programme phare du festival où vous pourrez élire le meilleur très court de l'année et Women's words, une sélection de films très courts par des femmes et sur les femmes. Le programme détaillé est disponible ci-dessous avec liens pour réserver votre billet.

Sélection internationale

Women's words

Un nouveau logo et une nouvelle chaine Youtube

L'année dernière Le festival faisait peau neuve avec un nouveau logo plus cinématographique et une marque qui met les mots français «très court» en avant. Exit le «Very Short» des premières années, le festival est né à Paris, et à quelques années de sa majorité, il s'assume complètement. Le nouveau logo est venu avec un nouveau site web, déjà disponible en 4 langues (mais pas le néerlandais) et surtout une chaine Youtube où l'on peut revoir les films des précédentes éditions.

trescourt-EN.png

Cinq ans déjà

Melanie-et-Alix-au_CREA-2010.jpg Quand j'étais à Paris, j'allais presque tous les ans au forum des images pour le festival des très court. Un amusant programme éclectique de films très courts dont le seul point commun est de ne pas durer plus que 3 minutes. Voilà comment j’introduisais en 2010 l'arrivée du festival très court aux Pays-Bas, je titrais même Festival des très court enfin à Amsterdam, très fier d'être à l'origine de cette première Batave, avec Mélanie. 2010 a été un très bon cru avec la victoire d'un cinéaste local pour cette première à Amsterdam.

Les années suivantes, nous avons renouvelé l'expérience avec des succès comme l'arrivée du festival à la Haye ou des déboires comme le désistement de dernière minute d'un cinéma. Depuis mon départ, le festival Très court continue aux Pays-Bas. Mélanie se charge seule de l'organisation mais elle ne chôme pas, deux villes sont au programme cette année: la Haye avec un retour à la Nutshuis et Rotterdam avec un nouveau lieu à découvrir : le Worm. Les cinémas d'Amsterdam semblent plus dûrs à convaincre mais cela donnera à ses habitants l'occasion de sortir hors des murs de la capitale.

De mon coté, j'ai pu introduire le festival à Prague, mais ça, c'est une histoire qui n'est plus me in Amsterdam...

mardi, 12 avril 2011

Deux nouveaux sites web

après presque deux semaines, je romps le silence avec deux billets en deux jours, le deuxième annonçant deux nouveaux sites web qui ne se sont pas fait en deux jours. Ces deux sites vous expliquent pourquoi je vais encore être un petit peu occupé dans les jours qui viennent.

RIPE 62

Le soixante-deuxième RIPE Meeting aura lieu à Amterdam comme c'est régulièrement le cas. Mon premier meeting a eu lieu dans cette ville et je vous ai fait un joli compte rendu. C'était en 2007 et on avait encore des blocs IPv4 à foison. Trois ans plus tard, les stocks se sont épuisés mais on continue à organiser des conférences. Comme je suis webmaster au RIPE NCC, c'est un peu mon boulot de lancer le site de RIPE 62. Il n'est pas terminé mais j'en suis déjà fier.

Si vous êtes sages, je vous ferais, cette fois encore un compte rendu. En attendant, si la bonne marche de l'Internet vous préoccupe, je vous invite à vous inscrire à RIPE 62 dès maintenant, c'est du 2 au 6 mai.

13ème Very Short Film Festival

Comme l'année dernière, à peine le RIPE meeting terminé, je vous invite au cinéma pour voir le festival des très courts (Very Short Film Festival 2011), un festival ou chaque film n'excède pas 3 minutes. Un mélange beau, drôle, émouvant et éclectique qui avait déjà enchanté le public néerlandais l'année dernière.

Cette année le festival des très courts aura lieu dans les deux villes d'Amsterdam et de La Haye. Un développement rendu possible grâce à l'enthousiasme des personnels de la Nutshuis à La Haye et du Kriterion à Amsterdam. J'espère vous y retrouver bientôt, juste après le RIPE meeting, dans l'un ou l'autre des deux cinémas.

vendredi, 3 décembre 2010

La kermesse francophone

J'en ai parlé récemment, la kermesse francophone, à La Haye, est une institution. Depuis 40 ans, c'est le plus gros évènement de charité francophone en pays batave. J'y suis allé la semaine dernière, et comme le montre les photos, c'est un gros truc.

Lire la suite...

mardi, 18 novembre 2008

Une semaine française

Les propositions de sorties sont parfois trop nombreuses pour qui travaille dur à refaire son appartement (et bien oui, ça prend du temps). Mais les propositions de cette semaine sont quand même intéresantes pour un français à Amsterdam. Il se peut donc que j'aille y faire un tour. Voici donc ce qui me tente :

Lire la suite...

vendredi, 29 août 2008

Victory Boogie Woogie décortiqué

Je ne vous ai pas encore parlé de Piet Mondrian (Pieter Cornelis Mondriaan), le grand peintre Néerlandais du XXe siècle. Mais je vais aujourd'hui combler ce manque, rattrapé par l'actualité. Piet Mondrian est sans doute le peintre Néerlandais le plus connu du XXe siècle. Il s'est mis très tôt à l'art abstrait et, grand contributeur de la revue de stijl il fait connaître le mouvement cubiste avant de se forger un style propre, plus rigoureux, à base de lignes noires perpendiculaires et de couleurs primaires.

composition de Piet Mondrian

Piet Mondrian s'est installé à Paris en 1919, puis craignant la progression du nasisme, il déménage en 1938 à Londres puis à New York ou il meurt en 1944. Ses derniers tableaux abandonnent les lignes noires et adoptent des rectangles plus petits et plus colorés.

Broadway Boogie Woogie

Les noms de Broadway Boogie Woogie, Victory Boogie Woogie ou même New York City indique clairement la source d'inspiration musicale de ces toiles New-yorkaises. C'est sans doute sa dernière toile, Victory Boogie Woogie qui fait l'actualité aujourd'hui.

Lire la suite...

vendredi, 16 mars 2007

Mauritz Cornelis Escher in het Paleis van Den Haag

Tout le monde (ou presque) connait MC Escher, ses compositions infinies et ses gravures d'improbables mouvements perpetuels. Maurits Cornelis Escher un artiste néerlandais mort l'année de ma naissance et dont les travaux ne peuvent pas être qualifié de telle ou telle école artistique. En fait, on compare plutôt ses travaux à celui de musiciens lorsque ses compositions répétitives resemblent à des canons, ou au travail de matématiciens avec ses dessins de fractales et ces jeux avec le plan et l'espace.

MC Escher ne se réclamait pas particulièrement de mathématiciens ou de musiciens, mais il savait parler et faire parler de son travail. Aujourd'hui, sa famille continue de gérer son œuvre et d'en tirer profit grâce à la M.C. Escher Foundation et la M.C. Escher Company B.V et moult produits dérivés à succès.

MC Escher in het paleis MC Escher est né en Frise[1], il a séjourné en Italie et en Suisse puis à Uccle en Belgique et enfin à Baan dans la province d'Utrecht[2]. C'est pourtant à La Haye qu'on peut le retrouver le mieux aujourd'hui. On peut d'abbord admirer sa plus grande œuvre à la poste principale de la ville. Metamorphosis III, toujours présente au bureau de poste de Kerkplein depuis 1968. Enfin c'est aussi à La Haye qu'un musée Escher (Escher in het paleis) ouvre ses portes au public en y montrant des gravures de l'artistes et des photos de ses lieux de vie. Le dernier étage propose aussi des activités en rapport avec les réalités improbables chères à l'artiste. C'est en allant là bas que J'ai pris en photo la sculpture ci-contre, inspirée de cette gravure

vendredi, 15 septembre 2006

Le nom des villes

Les Néerlandais et les Français ne parlent pas la même langue. Je ne vous apprends rien. Il y a besoin parfois même de traduire le nom des villes. Voici une liste des villes françaises qui ont besoin d'être traduites dans la langue des bataves :

Calais : Kales
Dunkerque : Duinkerke
Paris : Parijs
Lille : Rijsel
Strasbourg : Straatsburg

Voici maintenant la liste des villes des Pays-Bas qui doivent être traduites si l'on veut les écrire en bon français :

's-Hertogenbosch ou Den Bosch : Bois-le-Duc
Groningen : Groningue
's-Gravenhage ou Den Haag : La Haye
Nijmegen : Nimègue
Leiden : Leyde

Je n'ai pas mis dans cette liste le nom des villes belges qui changent presque toutes de nom dès qu'on franchit la frontière linguistique. Je ne vais pas accuser mes amis belges de guerre fratricide sur ce point. Les villes listées ci dessus ont toutes une histoire multilingue comme la plupart des villes de Belgique et l'histoire seule explique qu'il faille traduire leurs noms d'une langue à l'autre.

vendredi, 21 juillet 2006

Le Randstad

Peut-être que je vous parlerais de l'agence de travail temporaire un jour mais je vais présenter ici un exemple de conurbation particulier. La grande agglomération néerlandaise qu'on appelle Randstad.

Lire la suite...