nederlandjes

Nul par ailleurs que chez les dutch

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, 17 décembre 2015

Fairphone, le téléphone éthique

Beaucoup d'entre vous connaissent déjà le fairphone et j'en connais qui l'utilisent mais pour les autres, je pense que ce billet est bienvenu pour découvrir un téléphone qui se veut éthique au moment ou sa version 2 va bientôt se retrouver dans les poches des happy few qui font de la planète un critère d'achat (Non ce n'est pas encore un article à propos de la COP21).

fairphone-2.jpg

Lire la suite...

mardi, 15 septembre 2015

La note des millions et sa valise

Le troisième mardi de septembre et le jour de la présentation du budget et de la politique générale du gouvernement lue à la presse et aux députés par le ministre des finances et roi. Ce jour, appellé Prinsjesdag a déjà été décrit sur ce blog.

Troisième mardi de septembre

En présentant ce jour en 2007, j'expliquait que le ministre des finances se balladait dans les rues en portant une valise estampillée Derde Dinsdag in September qui signifie Troisième mardi de septembre. La photo de cette valise illustrait cet article.

Nouveau mot : Miljoenennota

Nota c'est la note et Miljoen c'est million. Quand il y en a plusieurs, les nérlandais disent Miljoenen. Logiquement Miljoenennota, c'est la note des millions, le budget de l'année à venir, élaboré par le ministère des finances et présenté au Prinsjesdag, juste après le discours du trône prononcé par le roi. Cette note des millions est enfermée dans une valise avec le budget de l'état (Rijksbegroting). Le ministre des finances le porte donc son budget dans cette valise jusque la salle des chevaliers où il est présenté. La note des millions est une sorte de présentation de ce budget qui est lu lors de la présentation.

Nouveau mot : Koffertje

Witteveen__H.J._-_SFA003000443.jpg Koffer signifie valise. c'est donc une valisette (Koffertje) que transporte le ministre des finances en ce jour protocolaire. Et comme le protocole est important, cette valise a même sa place sur le site de la deuxième chambre où il est expliqué ce qu'elle contient. Le site ne s'attarde pas sur le maroquin beige et le grainage de la valisette, juste une photo rappelle à quoi elle ressemble.

Cette valise a été offerte en 1964 à Johan Witteveen (photo ci-contre), ministre des finances de l'époque, par l'imprimerie d'État à l'occasion des 150 de l'établissement. Cette valise a été transporté par tous les ministres des finances depuis lors comme le montre cette galerie de photos sur Wikimedia commons La dernière photo de Jeroen Dijsselbloem, actuel ministre des finances:

 Jeroen Dijsselbloem et sa valisette à la deuxième chambre

Het koffertje van Lieftinck

Avant 1964, les ministre des finances portaient une autre valisette qui renfermait, elle aussi la note des millions. Elle était de facture plus classique, en cuir acajou et avec les coins renforcés. Les armes royales n'y figuraient pas mais le Derde Dinsdag in September y était imprimé en lettres dorées. Ce modèle est connu comme la valisette de Lieftinck (Het koffertje van Lieftinck). Pieter Lieftinck était le ministre des finances de l'après guerre. C'est lui qui a lancé la tradition de la note des millions en 1947, année du premier budget d'après élaboré par le gouvernement néerlandais. Le ministre a donc dépensé quelques florins pour acheter cette valise chez le maroquinier Van de Broek à la Haye. Les lettres de Derde Dinsdag in September y ont simplement été collées.

Het koffertje van Lieftinck

C'est une sorte de surprise que de voir cette ancienne valisette accompagant à nouveau le ministre des finances.

lundi, 10 août 2015

Le nouveau Rabo Scanner

J'ai évoqué les systèmes de connexion sécurisée des sites de banque par Internet aux Pays bas Malgré que ce système soit bien meilleur que ce que j'ai pût voir chez les banques françaises, ma banque a jugé qu'il présentait encore des vulnérabilités. Alors elle propose un nouveau moyen (ce sera bientôt le seul moyen pour faire de l'Internet banking) avec une nouvelle machinette: le Rabo Scanner.

Rabo-Scanner.JPG

Lire la suite...

jeudi, 23 juillet 2015

Citroën : La marque française la plus néerlandaise

Tout le monde connait la marque de voiture Citroën, créatrice de plusieurs légendes de l'automobile comme la deuche ou la traction avant.

citroen_logo.png

Cette marque, fleuron de l'industrie automobile française est aussi une marque aux accents néerlandais. Ceci pour plusieurs raisons :

Lire la suite...

mardi, 17 mars 2015

Une curieuse combinaison de circonstances

Un conte d'Amsterdam

Il était une fois et puis une autre fois quelques années plus tôt et puis encore une autre fois il y plus longtemps encore, des petits employés bien fatigués... Voilà comment pourrait se résumer cette petite histoire réalisée par Joost Reijmers il y a bientôt 3 ans.

Trois personnes anonymes dont le le rôle est lié à l'histoire des Pays-Bas et d'Amsterdam en particulier, comme ce conducteur de tunnelier de la Noord-Zuidlijn. Leurs conditions de travail ne leur permettent pas d'avoir le repos nécessaire pour remplir correctement leur mission. Des petites erreurs sans grande concéquences mais qui vont entrer en colision... Et là, c'est le drame™... La suite de ce conte Een Bizarre Samenloop van Omstandigheden se passe de traduction, je vous laisse regarder le film sans besoin d'en ajouter.

mardi, 17 février 2015

La première route solaire du monde

La première voie solaire du monde sera néerlandaise et il s'agit évidement d'une piste cyclable[1]. Elle a été mise en service le 12 novembre 2014 dans la bourgade de Kommenie[2] au nord d'Amsterdam (voir carte).

La compagnie néerlandaise SolaRoad a vu le jour dans les bureaux de TNO (Nederlandse Organisatie voor Toegepast Natuurwetenschappelijk Onderzoek) L'association de recherche qui équivaut au CNRS français. Elle a eu le soutien de la province de Hollande septentrionale et des sociétés Imtech et Ooms Civiel.

Loin du patakès médiatique américain de SolarRoadways, capable de lever plus de 2.000.000 dollars sur Indiegogo en montrant des dalles qui clignotent dans tous les sens mais sans avoir encore tracé de voie d'usage public, SolaRoad fait son petit bonhomme de chemin aussi discrètement que concrètement. On ne sais pas encore si cette solution sera viable mais on se lance dans un test grandeur nature, sur un petit tronçon. Les travaux ont commencé en octobre.

La construction se fait par panneaux préfabriqués sur un support de sable compacté, denrée courante aux Pays-Bas. Les éléments sont imbriqués avec des ergots de manière à ce qu'aucune différence de hauteur n'apparaisse avec le temps. La surface est composé de verre sécurité avec un revêtement granuleux pour garantir l'accroche des pneus de bicyclettes. La conception du revêtement a aussi pris en compte l'utilisation normale de la piste cyclable. Des choses comme le passage de véhicules de services, plus lourds, ou la chute d'objets ont été pris en compte.

Seul un coté de la piste cyclable sera équipé de cellules photoélectriques. L'autre coté sera nu mais avec le même revêtement. Cela permet de réaliser les tests comparatifs à moindre coût. Tous les systèmes de sécurité et de maintenance de ce revêtement ont été testés en amont de la réalisation de cette piste mais il reste encore des tests à effectuer en réel, in situ. C'est le but de cette première route solaire.

Donc pendant 3 ans, les usagers à vélo de Kommenie vont utiliser cette piste cyclable témoin. Pendant ces 3 ans, la société SolaRoad va effectuer toutes sortes de mesures sur la piste et dans les installation autour afin de parfaire leur solution de routes solaires. Dans trois ans donc, on saura si il y aura d'autres pistes cyclables, des parkings ou des autoroutes capables de générer de l'énergie.

Voir aussi

Les routes du futur
Un polder en forme de tulipe

Notes

[1] Vous ai-je dit que les pays-Bas étaient le pays du vélo ?

[2] J'ai déjà fait du vélo à Kommenie mais jamais je n'aurais pensé pouvoir parler de cette localité dans ce blog...

mardi, 20 janvier 2015

Elsevier et les universités

Le torchon brûle entre Elsevier et les universités. Il faut dire que ces dernières doivent se serrer la ceinture alors que la première réclame de plus en plus pour l'utilisation de ses revues scientifiques.

Lire la suite...

mardi, 6 janvier 2015

Twitter aux Pays-Bas, rue par rue

J'avais souligné, après le jour de l'an 2001 le nombre de tweets venant des Pays-Bas était plus important qu’ailleurs. Une question était en suspend, celle de la raison de cette loquacité batave(1). Le service Mapbox a dévoilé en 2013 une carte du monde des tweets géolocalisés faisant apparaitre les lieux où l'on tweetait le plus. Encore une fois, les Pays-bas se détachent des pays environnants mais moins que sur la carte des tweets du nouvel an. Ils semble que la proximité des grandes villes où l'on tweete soit ce qui crée cette impression que le pays entier tweete. Par comparaison, l'Angleterre, où il y a aussi de nombreux tweets ressemble plus à un réseau étalé que les Pays-Bas.

 C'est en zoomant sur la carte pour découvrir les hauts lieux de twittage de Hollande, que cela devient intéressant.

Lire la suite...

mardi, 30 décembre 2014

Porte monnaie électronique : C'est la fin du Chipknip

borne de recharge Chipknip Lancé aux Pays-Bas en 1996, le porte-monnaie électronique Chipknip est l'un des plus vieux du monde, son nom est clicketant et le « Ch » n'est pas raclé à la hollandaise, c'est le « chip » qui fait référence à la puce de la carte de paiement.

En fait le premier système au monde, Proton a été lancé en Belgique dans la même année et le Chipknip néerlandais s'en inspire directement. Le système Chipknip est porté par la société Currence, fondé par un consortium de banques néerlandaises. Les banques Postbank et ING ont ensuite lancé leur propre système Chipper avec une puce différente mais le système n'a pas perduré et Postbank, racheté par ING en 2009, a rejoint le consortium Currence et son système Chipknip.

Chipknip est l'équivalent de notre moneo (mon€o) en France. Souvent attaché à une carte bancaire, il permet de régler des petits montants aux commerçants et aux appareils automatiques qui l'acceptent. Contrairement à la France, le Chipknip doit être rechargé à partir d'une borne spécifique (voir ci-contre) alors qu'en France ce service est assuré par des distributeurs automatiques de billets (DAB) et des cabines téléphoniques compatibles.

Chronique d'une mort annoncée

Seulement comme pour moneo, le système est jugé trop cher par les commerçants qui payent une commission. Dès 2007, les grandes villes ont annoncé que leurs parcmètres n'accepteraient plus ce moyen de paiement, préférant le Pin, virement électronique, signé par code secret et utilisable avec les mêmes cartes bancaires.

En 2012, c'est au tour des grandes chaines de magasin, HEMA, Albert Hein et Jumbo de mettre fin au service lors de l'introduction de nouveaux mode de paiement par « Pin ». Les sommes payées par Chipknip ont chuté et Currence a annoncé qu'elle allait mettre fin au système au 1er janvier 2015, après 18 ans de service. Les systèmes de paiement par « Pin », SMS et smartphone (et aussi Paypal ou Bitcoin) prendront le relai.

Logo pour annoncer la fin du Chipknip

Videz vos porte-monnaie

Toutes les banques des Pays-Bas rappellent à leur clients la fin de ce service. Les sommes déposées sur le Chipknip doivent être utilisées ou crédités sur le compte courant du porteur avant le 31 décembre parce que plus aucune transaction ne sera possible à partir du 1er janvier. Sur le site de Chipknip, un décompte indique aux clients le temps qu'il leur reste.

Les banques ont néanmoins accepté de recréditer le compte des porteurs de Chipknip qui aurait oublier de vider leur carte. Cette transaction aura lieu automatiquement pour tout le monde, le 7 février 2015. Les porteurs de cartes non attachées à un compte ne sont pas concernés par cette offre et doivent donc se dépêcher pour vider leur carte.

Lire aussi :

France / Pays bas: Comparatif des services bancaires
Le nouveau Rabo Scanner
Une banque qui demande moins de sous
Aventures à la carte bancaire
Les sécurité des sites bancaires
Attention, emprunter de l'argent coûte de l'argent
Changement de banque: Rabobank
Choisir une banque

jeudi, 13 novembre 2014

Où vas-tu zwarte Piet ?

Saint Nicolas est revenu comme tous les ans et cette année encore il est accompagné de ses serviteurs peints en noir, les zwarte Piet. Chose nouvelle cette année, les zwarte Piet ammènent avec eux la discorde et les polémiques. Le joyeux drille ne fait plus rire tout le monde, ses opposants trouvent la création de ce personnage raciste et veulent fêter Sinterklaas (Saint-Nicolas) sans eux.

Lire la suite...

- page 2 de 23 -