dimanche, 7 avril 2019

Cette fois je vote - comment les européens peuvent voter aux Pays-Bas (et ailleurs)

Les élections au parlement européen ont lieu dans tout juste deux mois et comme d'habitude la participation sera plus faible que pour les autres élections.

C'est pour lutter contre cette abstention que le site Cette fois je vote (Ik stem dese keer) lancée par le parlement européen incite les citoyens à se rendre aux urnes et à inviter leur voisins.

Les traités européens (depuis Maastricht) garantissent à tout citoyen européen de voter où qu'il habite en Europe. Cette volonté de rendre tous les européens égaux devant le vote a ses limites puisque chaque pays a le droit d'organiser les élections comme il veut. Après avoir vu les différentes possibilités offertes aux français des Pays-Bas, petite revue des différences par pays :

Lire la suite...

mardi, 26 mars 2019

Cette fois je vote - comment les français peuvent voter aux Pays-Bas

Les élections au parlement européen ont lieu dans tout juste deux mois et comme d'habitude la participation sera plus faible que pour les autres élections.

C'est pour lutter contre cette abstention que le site Cette fois je vote (Ik stem dese keer) lancée par le parlement européen incite les citoyens à se rendre aux urnes et à inviter leur voisins.

Participer à l'élection au parlement européen est un droit garanti par les traités (depuis Maastricht) pour tout citoyen Européen où qu'il habite au sein de l'Union. Ce droit est maintenant connu mais comment voter quand on n'habite pas dans son pays est encore une question qui revient souvent. Voyons donc les possibilités qui sont offertes aux français vivants aux Pays-Bas et les démarches pour chaque option.

Lire la suite...

lundi, 25 mars 2019

Cette fois je vote - la campagne

Les élections au parlement européen ont lieu dans tout juste deux mois et comme d'habitude la participation sera plus faible que pour les autres élections.

C'est pour lutter contre cette abstention que le site Cette fois je vote (Ik stem dese keer) a lancée sa campagne, relayée dans toute l'Europe par des volontaires et sur les réseaux sociaux où vous avez peut-être vu cette petite fille au chapeau H&M qui vous rappelle la date de mon anniversaire.

Qui se cache derrière cette campagne et comment fait-on pour réduire l'abstention sont des questions qui me taraudent et que je vais essayer d'aborder ici. Il faudra ensuite rappeler comment voter quand on est français résident aux Pays-Bas parce que l'embarras du choix peut parfois laisser dans l'embarras.

Lire la suite...

lundi, 22 octobre 2018

La fin de la maison Descartes

Serpent de mer de la vie du microcosme français aux Pays-Bas la maison Descartes a depuis toujours été vouée à être abandonnée. Quand je parle de la maison Descartes, il s'agit en fait de l'hospice wallon situé sur Vijzelstraat. À mon arrivée aux Pays bas en 2006, le bâtiment était occupé par le consulat et le centre culturel français qu'on appelait la maison Descartes. Du nom de ce philosophe français qui a vécu plusieurs années sur Kalverstraat à Amsterdam. À cette époque certains se souvenaient déjà la larme à l'œil de la salle de cinéma récemment détruite pour rénovation avant d'être laissée à l'abandon faute de crédits. Six ans plus tard j'apprenais entre deux verres[1] que si les crédits ne sont pas venus c'est parce que la maison Descartes allait être vendue au moment opportun. C'est quand même bien dommage pensé-je de laisser dépérir une telle salle pendant si longtemps pendant que d'autres cherchent vainement un cinéma pour organiser un festival

Institut Français et Consulat de France à Amsterdam

Note

[1] Finalement c'est bien d'être candidat aux législatives, on apprend des infos qui ne circulent que sur radio moquette de l'administration

Lire la suite...

mercredi, 18 octobre 2017

Le forum n'est plus

forum-des-hollandais.png

Je vous ai présenté le forum des Hollandais dès mon arrivée à Amsterdam en 2006 et je n'ai cessé de le citer depuis. Le pot organisé à l'époque et que j'ai immortalisé d'une photo de table n'a pas été le seul. Il y eu des rencontres irremplaçables et des discussions dans des fils sans fin. Pour mes un an de ce blog, je citais le nombre de posts sur le forum comme gage de ma présence active entre les canaux. Ce forum va fermer ses portes au 1er janvier 2018, comme annoncé par un message de Zungo. Toute bonne chose a une fin.

Lire la suite...

mercredi, 14 décembre 2016

Les français surveillent la stabilité des maisons

On vante souvent le savoir faire de ingénierie néerlandaise en matière de canaux et d'îles artificielles[1]. On vante beaucoup moins ce savoir-faire quand on évoque la construction de la Noord-Zuidlijn, souvent repoussée et sujet d'accidents remarquables[2]. Ce qu'on oublie souvent c'est de vanter le savoir-faire français pour la surveillance de la stabilité des maisons tout au long de la ligne.

Les maisons d'Amsterdam reposent sur des pieux en bois enfoncées profondément dans un sol sablonneux. La cohérence du sol est assurée avec la nappe phréatique et les travaux souterrains du métro sont un risque pour cet ensemble fragile. Les vibrations d'un tunnelier mal orienté ou une fuite dans un voussoir peut déstabiliser l'ensemble et mettre les maisons du centre ville en danger. Les travaux sont calculés au mieux mais comme il y a toujours des aléas, il faut aussi mesurer régulièrement la stabilité des maisons.

Ces le rôle de ces drôles de machines accrochées dans des cages sur les murs le long de Damrak, Rokin, Vijzelgracht et Ferdinand Bolstraat. Les plus observateurs auront déjà vu ces appareils changer de cible alors que les touristes contemplent le galbes des pignons.


Un théodolite Leica série 1000, sur support, pour auscultation automatique d'ouvrages, avec en premier plan, un des nombreux réflecteur catoptrique utilisés, sur lesquels l'appareil fait des mesures répétées pour détecter des éventuels mouvements des maisons

Notes

[1] Comme dans le golfe persique évoqué en forme de tulipe|/un-polder-en-forme-de-tulipe]

[2] Voir les articles sur Des travaux qui n'en finissent toujours pas et Les maisons d'Amsterdam s'enfoncent

Lire la suite...

jeudi, 14 janvier 2016

Nouveaux tarifs postaux en France

Vous avez peut-être remarqué les publicités de la poste pour ses nouveaux tarifs postaux, en vigueur depuis le premier janvier 2016 (bonne année). Ces publicités insistent sur le coté pratique de l’affranchissement avec le timbre pour unité de compte. 20g = 1 timbre, 20 à 100g = 2 timbres etc. Le coté pratique est incontestable, un carnet de timbres permet de réaliser tous ses affranchissements au centime prêt.

timpres-poste-marianne.png

Cette bonne idée est en usage aux Pays bas depuis au moins 2006 année de l'ouverture de mon blog (10 ans déjà) et je vous l'expliquais en concluant par un : « Il y a quand même un coté pratique qu'on ne saurait retirer à TPG Post. Une idée à exporter ». Depuis, la poste a changé de nom deux fois mais l'idée est restée.

Lire la suite...

samedi, 28 novembre 2015

Tricolore sur les timbres de décembre

Les timbres de décembre sont une tradition pour les fêtes aux Pays bas et tous les ans (ou presque) depuis 2006 je vous fait découvrir de nouveaux visuels de timbres qui vous permettent d'envoyer vos courriers à moindre coût.

Cette année alors que les réseaux sociaux et les avatars se couvrent de drapeaux tricolores, la poste a fait un effort particulier en reprenant les trois couleurs bleu, blanc rouge pour ses timbres de décembre. Les envois de cartes pour la saint Nicolas, Hanukkah, le solstice d'hiver, Noël et les vœux de nouvel an porteront cette année les couleurs de Paris sous la neige.

decemberzegels 2015

Voir aussi

lundi, 30 mars 2015

France 2 quitte la Hollande

Pendant ce mois de la francophonie (le mois de mars), les Pays-Bas ont multiplié les mauvaises nouvelles concernant la langue de Molière et son rayonnement dans le monde. Aujourd'hui le cas France 2 sur le câble et la fin du bouquet Ziggo.

bandeau-consumentenbond-teve.jpg

Le nouveau Ziggo

Ziggo, je vous en ai parlé, c'est un « petit » câblo-opérateur néerlandais, basé à Utrecht qui a été attaqué par le lobby des marchands de disques pour couper l'accès à the Pirate Bay. Cette société devait aussi faire de l'ombre à d'autres puisqu'elle a été rachetée par UPC, le géant, filiale de Liberty Global dont j'ai déjà parlé (en mode pas content) sur ce blog. La Commission Européenne a donné son accord pour ce rachat en octobre 2014. Rachat présenté comme une fusion puisque le groupe américain a décidé de garder le nom Ziggo pour l'ensemble de ses opérations aux Pays-Bas.

Lire la suite...

vendredi, 6 février 2015

Willem et Charlie

Un mois après la fusillade tragique dans les locaux de Charlie Hebdo, qui a coûté la vie à 12 personnes dont des dessinateurs connus, je me permets de revenir brièvement sur cet événement à froid[1]

C'est suite à cet évènement que j'ai appris que la plume qui signait ses dessins d'un Willem dans un rond était néerlandais. Un néerlandais à Charlie, voilà qui justifie ce petit billet. En fait Willem, de son vrai nom Bernhard Willem Holtrop, est un néerlandais d'origine mais en France de longue date et il collaborait déjà à Charlie avant sa refondation en Hebdo par Philippe Val en 1992. Il y tenait une rubrique Autre choses dans le plus pur style de bédé soixante-huitarde d'inspiration provo[2] comme dans Hara Kiri à ses débuts. C'est d'ailleurs dans Hara Kiri qu'il s'est fait connaître. Il signe aussi dans Libération sous « l'œil de Willem » dans les pages « politique » du quotidien.

Suite à l'assassinat de ses collègues, Willem a répondu offert son témoignage, disant ne pas aimer les conférences de rédaction, ce qui lui a peut-être sauvé la vie. Il a aussi offert une interview au Vokskrant où, bien qu'il reconnaissait que le soutien apporté par la foule au journal, aux survivants, aux familles des victimes, était formidable. Il ajoute quand même qu'il ne considère pas mieux certaines personnes qui apportent leur soutien. Il parle du Pape, de la reine d'Angleterre et de Poutine. Lui qui est toujours anti-religieux a résumé la singularité de ces nouveaux soutiens dans le numéro suivant de Charlie Hebdo (le numéro des survivants).

Les nouveaux amis de Charlie

Cette interview a été reprise par l'AFP et de nombreux journaux l'on repris alors que le numéro des survivants n'étaient pas encore imprimé. Les journaux français ont titré du racoleur Nous vomissions sur ceux qui subitement disent être nos amis.

Vu de l'étranger, les tournures que prennent les choses en France, laissent présager que la liste des destinataires du vomi de Willem s'allonge de jour en jour. Des parlementaires qui décident de plus de surveillance, de ministres qui dictent aux français quoi penser, des juges qui envoient en prison des potaches qui font des blagues (de mauvais goût) sur facebook. Des policiers qui convoquent un enfant de 8 ans au commissariat... Tout cela au nom du respect d'un journal qui a toujours prôné l'insolence, dénoncé la censure et combattu les autoritarismes.

Cette interview de Willem a presque un mois mais à mesure que le temps passe elle est hélas de plus en plus d'actualité.

Notes

[1] J'aurais bien aimé conseiller à tout le monde, et surtout BFM, de ne pas réagir à chaud à cette tragédie mais qui suis-je pour dicter l'émotion des gens ?

[2] Provo est un mouvement artistique et politique pré-hippie qui a vu le jour à Amsterdam dans les années 60. J'aurais dû en parler depuis longtemps mais je n'en ai jamais pris le temps.

- page 1 de 13