mardi, 6 janvier 2015

Twitter aux Pays-Bas, rue par rue

J'avais souligné, après le jour de l'an 2001 le nombre de tweets venant des Pays-Bas était plus important qu’ailleurs. Une question était en suspend, celle de la raison de cette loquacité batave(1). Le service Mapbox a dévoilé en 2013 une carte du monde des tweets géolocalisés faisant apparaitre les lieux où l'on tweetait le plus. Encore une fois, les Pays-bas se détachent des pays environnants mais moins que sur la carte des tweets du nouvel an. Ils semble que la proximité des grandes villes où l'on tweete soit ce qui crée cette impression que le pays entier tweete. Par comparaison, l'Angleterre, où il y a aussi de nombreux tweets ressemble plus à un réseau étalé que les Pays-Bas.

 C'est en zoomant sur la carte pour découvrir les hauts lieux de twittage de Hollande, que cela devient intéressant.

Lire la suite...

vendredi, 12 décembre 2014

Pour se soulager (5)

J'ai déjà passé en revue les différents moyens de se soulager à Amsterdam. C'est surtout qu'il y a des moyens qu'il ne faut pas utiliser. Pisser dans la rue par exemple ce n'est pas autorisé. Vu le nombre de touristes (et locaux) imbibés qui débarquent les vendredi soir, il est bon de le rappeler. C'est ce que fait la mairie en apposant ces panneaux dans les quartiers de sortie.

Ne pas pisser dans la rue

Pour que les imbibés puissent se soulager, elle met à disposition des bacs à pipi en plastique qui sont évacués à la fin du week-end. Il y a aussi quelques vespasiennes, qu'on appelle krull, dans la ville mais ces dernières tendent à être remplacées par des toilettes publiques plus modernes. Tout ça pour dire qu'il ne faut pas pisser dans la rue.

voir aussi

jeudi, 16 octobre 2014

Voiture éléctrique : Amsterdam en avance

Alors que tout le monde semble découvrir la voiture électrique au salon (Mondial) de l'automobile de Paris, Amsterdam continue son petit bonhomme de chemin dans la diversification des modes de transports durables. Les voitures en partage y stationnent depuis les années 90 et la première borne de recharge électrique a été posée il y a cinq ans. Ici, le coût du stationnement et l’exiguïté de la ville ne favorise pas la possession d'un véhicule ce qui aide le développement des modes de circulation alternatifs. Petit historique :

Lire la suite...

vendredi, 18 avril 2014

Tears of steel, les larmes d'acier

Tos-poster.png L'autre jour je suis allé au cinéma, voir une projection de films libres. Contrairement à ce qu'il se passe à la télé, les films libres sont des films qu'on a le droit de voir dans tous les pays et qu'on a le droit de télécharger et de téléverser à loisir parce que la licence le prermet. Il devrait y avoir plus de films de ce genre parce que c'est quand même pratique de pouvoir voir et partager ce qu'on veut où on veut.

L'un de ces films se passe à Amsterdam, c'est Tears of steel, de Ian Hubert. Dans ce monde futuriste, les robots dominent la ville et des humains résistants sont réfugiés dans la tour de Oude kerk. On y voit les magnifiques orgues de cette église, les maisons typiques au bord des canaux et aussi un pont piéton qui enjambe Oudezijds Voorburgwal (ou bien Oudezijds Achterburgwal). Ce pont est au cœur de l'histoire romantique à l'origine de la trame de ce film. Mais je ne préfère pas vous dévoiler l'intrigue alors que vous pouvez regarder ce film directement sur ce blog[1].

J'ai beaucoup aimé cette mise en scène de la ville d'Amsterdam dans un récit de science fiction. La ville devient un des personnage de l'histoire parce qu'elle nous est familière, une peu comme dans SINT ou Amsterdamned.

Ce film a été réalisé apr une équipe talentueuse et financé par la fondation Blender[2] (Elle aussi basée à Amsterdam). Cette fondation finance de jeunes réalisateurs qui font des films utilisant le logiciel Blender, un logiciel libre de modélisation 3D utilisé par de nombreux studios à travers le monde.

Le prochain film

Je profite donc de cet article pour vous présenter cette fondation ainsi que son dernier projet : Gooseberry par le réalisateur français Mathieu Auvray. Gooseberry a encore besoin de votre aide pour boucler son financement. Vous pouvez le faire directement en offrant votre aide dans le cadre du croudfounding ou d'achat d'espaces de sockage sur la page du projet. Amsterdam ne devrait pas jouer dans ce film mais ça promet d'être bien quand même.

Notes

[1] la licence me permet de le diffuser

[2] Et peut-être aussi par du placement produit «Mango»

mercredi, 17 avril 2013

Amsterdam 2013, le printemps orange

Déferlement de touristes à prévoir pour un avril tout orange. Le site de l'office de tourisme ne s'y trompe pas et liste tout ce qu fait que 2013 est spécial pour la saison touristique :

2013 est une année très spéciale pour Amsterdam. Beaucoup de grands événements sont au programme comme la réouverture du Rijksmuseum et du musée Van Gogh. Aussi au programme la célébration des 125 ans du Concertgebouw, des 175 ans d'Artis, des 225 années de Felix Meritis et des 400 ans des canaux d'Amsterdam. Amsterdam a toujours été au 1er rang sur la liste de vos voayges à faire ? Alors 2013 sera l'année par excellence. Selon le Lonely Planet, Amsterdam est aussi la deuxième ville la plus intéressante à visiter en 2013. En bref, découvrez ici le programme et planifiez votre voyage à Amsterdam.

Lire la suite...

dimanche, 8 avril 2012

Nous sommes les Grecs

Les hollandais sont connus pour partir en vacances, j'en ai même déjà parlé, il serait plus nombreux que 17 millions parce que nous ne les voyons jamais tous ensemble au pays tellement ils partent en vacances.

Les destinations les plus courues sont les pays exotiques et ensoleillés. C'est dû à leur besoin en soleil. En vrai, on croise des Néerlandais sur toutes les plages ensoleillées du monde.

Aussi ils sont pingres, c'est a réputation qu'ils ont en arrivant en Dordogne avec le coffre plein de pommes de terre et en emportant leurs sandwiches dans le Thalys. C'est peut-être le moment pour eux de partir en Grèce puisque ce pays est en crise, une bonne petite dévaluation va bien rendre les séjours là bas meilleur marché. Et comme il n'y a pas de frais de change quand on est là bas c'est tout bénef' de passer les vacances chez les Grecs… dans les îles…

We are the Greeks

Aujourd'hui nous apprenons aussi qu'ils sont aussi empathiques. Après avoir passé leur vacances chez les Grecs, les voilà qui se plaisent à vouloir vivre comme eux. Ce slogan « We are the Greeks » pour « Nous sommes les Grecs » ne veut dire que ça. Les vacanciers néerlandais sont si bien reçus en Grèce qu'ils veulent maintenant vivre comme eux. Chiche ?

jeudi, 15 mars 2012

Laser 3.14

Hier, c'était le jour de pi, j'imagine que cette date a été choisie pour son 3.14. Un nombre sur lequel les savants continuent de découvrir.

Hier c'était aussi le jour de 3.14 puisque j'ai croisé à nouveau des graffitis de Laser 3.14 un graffiti artiste qui sévit depuis plus de 10 ans dans la capitale hollandaise. Laser 3.14 orne les murs et les surfaces temporaires (palissades, planches, roulottes...) de phrases emblématiques en anglais, qu'il signe d'un tag facile à identifier. Quand je suis arrivé à Amsterdam Laser 3.14 était dans tous les quartiers sur toutes les palissades. Aujourd'hui, il est moins fréquent croiser sa prose, mais c'est ce qui m'est arrivé hier soir.

Laser 3.14

Lire la suite...

lundi, 13 février 2012

Un vol d'étourneaux

Avant l'arrivée de l'hiver et pendant les jours de temps maussade, j'ai oublié de vous parler d'un joli phénomène qui a eu lieu dans mon quartier fin janvier. Un murmure d'étourneaux a passé le dimanche soir à danser au dessus des toits de Spaarndamerbuurt. Délicieux.

Nouveau mot: Spreeuwen

En batavien, les étourneaux se disent spreeuwen. il faut le savoir.

vendredi, 21 octobre 2011

Amsterdam évènement dance

ADE Cette semaine c'est l'Amsterdam Dance Event un festival de musiques électronique tellement populaire qu'on ne peut pas le rater. En 16 ans, l'ADE est devenu une institution. Les conférences et des ateliers sont courues par un grand nombre de congressistes venus du monde entier et que l'on croise en ville avec leurs badges jaunes.

Le soir, la dance offre ce qu'elle a de mieux au public dans des dizaines de lieux à travers toute la ville. Tous les grands viennent jouer au moins à une des soirées de l'ADE. On a l’embarras du choix. Pour vous faire une idée du programme, je vais vous orienter vers le portail du forum. L'article sur Amsterdam Dance Event 2011 offre une belle sectionnelle de ce qui vous attend.

samedi, 30 avril 2011

La fête de la reine, c'était bien mieux avant

Un collègue a partagé ce moment de 40 ans d'age montrant la fête de la reine (koninginnedag) quand c'était bien.

Lire la suite...

- page 2 de 6 -